Entités du Pacte mondial de coordination contre le terrorisme

Les entités signataires du Pacte mondial, en tant que membres ou observatrices, sont listées ci-dessous. Chaque entité participe au Pacte mondial conformément à son propre mandat d’appui à la mise en œuvre de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

Membres du Pacte mondial

  1. Équipe d’appui analytique et de surveillance des sanctions
  2. Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1540 (2004)
  3. Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE)
  4. Direction exécutive du Comité contre le terrorisme (DECT)
  5. Département de la sûreté et de la sécurité (DSS)
  6. Département des opérations de paix (DPO)
  7. Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix (DPPA)
  8. Département de la communication globale (DCG)
  9. Groupe de l’état de droit du Cabinet du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies 
  10. Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) 
  11. Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL) 
  12. Organisation internationale du Travail (OIT)
  13. Organisation maritime internationale (OMI) 
  14. Organisation internationale pour les migrations (OIM)  
  15. Bureau des affaires de désarmement 
  16. Bureau de l’informatique et des communications 
  17. Bureau des affaires juridiques (OLA) 
  18. Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) 
  19. Bureau de l’Envoyé du Secrétaire général pour la jeunesse
  20. Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC)
  21. Conseiller ou Conseillère spécial(e) du Secrétaire général pour la prévention du génocide  
  22. Rapporteur ou Rapporteuse spécial(e) sur la promotion et la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales dans la lutte antiterroriste
  23. Représentant ou Représentante spécial(e) du Secrétaire général chargé(e) de la question des violences sexuelles commises en période de conflit  
  24. Représentant ou Représentante spécial(e) du Secrétaire général chargé(e) de la question de la violence contre les enfants
  25. Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU-Femmes)   
  26. Alliance des civilisations de l’Organisation des Nations Unies 
  27. Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)
  28. Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) 
  29. Institut interrégional de recherche des Nations Unies sur la criminalité et la justice (UNICRI) 
  30. Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement  
  31. Bureau de lutte contre le terrorisme 
  32. Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) 
  33. Bureau du Conseiller ou de la Conseillère spécial(e) pour l’Afrique 
  34. Représentant ou Représentante spécial(e) du Secrétaire général pour le sort des enfants en temps de conflit armé 
  35. Organisation mondiale des douanes (OMD)
  36. Organisation mondiale de la Santé (OMS) 
  37. Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR) 
  38. École des cadres du système des Nations Unies

Observateurs du Pacte mondial

  1. Département des affaires économiques et sociales (DESA)
  2. Union interparlementaire (UIP)
  3. Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA)
  4. Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF)
  5. Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR)

Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Stratégie antiterroriste mondiale par consensus le 8 septembre 2006. La Stratégie est un instrument global unique destiné à soutenir les efforts nationaux, régionaux et internationaux en matière de lutte contre le terrorisme. Examinée tous les deux ans par l’Assemblée générale, la Stratégie antiterroriste mondiale est un document évolutif conçu pour s’adapter aux priorités des États Membres en matière de lutte antiterroriste.