New York

05 November 2021

Secretary-General's message on World Tsunami Awareness Day [scroll down for French version]

On World Tsunami Awareness Day, we call on countries, international bodies, and civil society to increase understanding about the threat and share innovative approaches to reduce risks. 

We can build on progress achieved – ranging from better outreach to tsunami-exposed communities around the world, to the inclusion of a Tsunami Programme in the United Nations Decade of Ocean Science for Sustainable Development.

However, the risks remain immense.

Rising sea levels caused by the climate emergency will further exacerbate the destructive power of tsunamis. We must limit warming to 1.5 degrees over pre-industrial averages and invest at scale in the resilience of coastal communities.

Science and international cooperation — as well as preparedness and early action — must be at the heart of our efforts to save lives from tsunamis and other hazards.

Boosting support to developing countries and improving detection and early warning is critical.

In the face of increasing complex global crises, we need to be better prepared.

Let us work to reduce tsunami risk, deliver on the Sendai Framework, and together build resilience against all disasters.

*****
À l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation aux tsunamis, nous appelons les pays, les organismes internationaux et la société civile à mieux comprendre la menace que les tsunamis représentent et à échanger des stratégies innovantes permettant d’en réduire les risques.

Nous pouvons tirer parti des progrès accomplis, allant d’une meilleure sensibilisation des populations exposées aux tsunamis partout dans le monde à l’inclusion d’un programme relatif aux tsunamis dans la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable.

Toutefois, les risques restent immenses.

L’élévation du niveau de la mer causée par la crise climatique rendra les tsunamis encore plus dévastateurs. Nous devons limiter le réchauffement à 1,5° par rapport aux niveaux préindustriels et investir à grande échelle dans la résilience des populations côtières.

La science et la coopération internationale, ainsi que la préparation et les interventions rapides, doivent être au cœur de l’action que nous menons pour sauver les vies menacées par des tsunamis et d’autres catastrophes.

Il est essentiel de renforcer l’aide apportée aux pays en développement et d’améliorer les dispositifs de détection et d’alerte rapide.

Face à la complexité croissante des crises mondiales, nous devons être mieux préparés.

Employons-nous à réduire les risques de tsunami, à mettre en œuvre le Cadre de Sendai et à renforcer ensemble la résilience face à toutes les catastrophes.