Brest, France

11 February 2022

Secretary-General's video message to the One Ocean Summit [French follows; scroll further down for English subtitled version]

Watch the video: https://s3.amazonaws.com/downloads2.unmultimedia.org/public/video/evergreen/MSG+SG+/SG+27+Jan+22/2704679_MSG+SG+ONE+OCEAN+SUMMIT+FR+27+JAN+22.mp4

Cher Président Macron, chers amis, 

Je salue la tenue de cet important évènement qu’est le « One Ocean Summit » et vous remercie de m’avoir invité à y participer.

La planète fait face à une triple crise : le dérèglement climatique, la perte de biodiversité et la pollution.

L’océan supporte une grande partie de ce fardeau.

Il fait office de puits de carbone et de chaleur géant.

Par conséquent, l’océan se réchauffe et s’acidifie, la glace polaire fond et les tendances météorologiques mondiales changent.

Les écosystèmes océaniques souffrent.

Tout comme les populations qui en dépendent.

Plus de trois milliards de personnes comptent sur la biodiversité marine et côtière pour leur subsistance.

Le nombre d’espèces marines diminue.

Les récifs de corail meurent.

Des écosystèmes côtiers sont devenus des décharges d’eaux usées et de nutriments, créant de vastes zones mortes.

Les déchets plastiques étouffent les mers.

La surpêche, les pratiques de pêche destructrices et la pêche illicite, non déclarée et non réglementée menacent les réserves de poissons.

Nous devons changer de cap.

Cette année, nous célébrons les 40 ans de la signature de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer.

La certitude juridique dans les océans est essentielle.

La deuxième Conférence des Nations Unies sur les océans, qui se tiendra à Lisbonne en juin, sera l’occasion de cimenter le rôle des océans dans l’action mondiale visant à réaliser les Objectifs de développement durable et à mettre en œuvre l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

Une économie bleue durable peut stimuler le progrès économique et la création d’emplois tout en protégeant l’océan et le climat.

La communauté internationale doit redoubler d’efforts pour protéger l’océan.

Je me réjouis des annonces récentes – notamment de la Réserve marine des Galápagos créée par l'Équateur  établissant d’importantes nouvelles zones maritimes protégées. Nous devons à tout prix atteindre notre objectif mondial de protéger 30 % des océans d'ici à 2030.

Nous avons besoin de partenariats plus nombreux et plus efficaces pour lutter contre les sources terrestres de pollution marine. Il est temps d'éliminer les plastiques à usage unique, et je salue les mesures encourageantes prises par certains pays – dont la France. 

Nous devons accélérer considérablement le déploiement des énergies marines renouvelables, qui peuvent produire de l’énergie propre et créer des emplois.

Et nous devons réduire le recours aux combustibles fossiles dans l’économie des océans.

Quelque 90 % du volume du commerce mondial est transporté par bateaux, et le secteur des transports maritimes est responsable de près de 3 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Le secteur doit contribuer à la réduction de 45 % des émissions nécessaire d’ici à 2030 et à leur élimination totale d’ici à 2050 si l’on veut espérer limiter la hausse de la température mondiale à 1,5 degré Celsius.

Nous devons également faire un bond en avant en matière d’adaptation et de résilience pour les populations côtières dont les habitations, les moyens de subsistance et l’existence même sont menacés.

Nous devons tirer parti des possibilités qu’offrent les solutions fondées sur la nature, telles que les mangroves et les herbiers marins.

Pour promouvoir une économie durable des océans, nous avons besoin de partenariats et d’investissements à l’échelle planétaire.

Et nous devons accroître le soutien à l'océanographie afin que nos actions soient fondées sur la connaissance et la compréhension des océans.

Trop de choses restent non cartographiées, non observées et inexplorées.  

En cette Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service d'un développement durable, tenons notre promesse collective de laisser aux générations futures une planète bleue en bonne santé. 

Je vous remercie.

*****

Watch the video: https://s3.amazonaws.com/downloads2.unmultimedia.org/public/video/evergreen/MSG+SG+/SG+27+Jan+22/MSG+SG+Ocean+Summit+27+Jan+22+EN.mp4

Cher Président Macron, chers amis, 
President Macron, Dear friends,

Je salue la tenue de cet important évènement qu’est le « One Ocean Summit » et vous remercie de m’avoir invité à y participer.
I welcome this important One Ocean Summit and I thank you for inviting me to speak.

La planète fait face à une triple crise : le dérèglement climatique, la perte de biodiversité et la pollution.
The planet is facing a triple crisis -- climate disruption, biodiversity loss and pollution.

L’océan supporte une grande partie de ce fardeau.
The ocean shoulders much of the burden.

Il fait office de puits de carbone et de chaleur géant.
It serves as a giant carbon and heat sink.

Par conséquent, l’océan se réchauffe et s’acidifie, la glace polaire fond et les tendances météorologiques mondiales changent.
As a result, the ocean is growing warmer and more acidic, polar ice is melting and global weather patterns are changing.

Les écosystèmes océaniques souffrent.
Ocean ecosystems are suffering.

Tout comme les populations qui en dépendent.
So, too, are the communities who rely on them.

Plus de trois milliards de personnes comptent sur la biodiversité marine et côtière pour leur subsistance.
More than 3 billion people depend on marine and coastal biodiversity for their livelihoods. 

Le nombre d’espèces marines diminue.
The number of marine species is dropping.

Les récifs de corail meurent.
Coral reefs are dying.

Des écosystèmes côtiers sont devenus des décharges d’eaux usées et de nutriments, créant de vastes zones mortes.
Coastal ecosystems have become dumping grounds for sewage and nutrients, creating vast dead zones. 

Les déchets plastiques étouffent les mers.
Plastic waste is choking the seas.

La surpêche, les pratiques de pêche destructrices et la pêche illicite, non déclarée et non réglementée menacent les réserves de poissons.
Overfishing, destructive fishing practices and illegal, unreported and unregulated fishing are threating fish stocks. 

Nous devons changer de cap.
We must change tack.

Cette année, nous célébrons les 40 ans de la signature de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer.
This year, we celebrate 40 years since the signing of the United Nations Convention on the Law of the Sea.

La certitude juridique dans les océans est essentielle.
The importance of legal certainty in the ocean is paramount.

La deuxième Conférence des Nations Unies sur les océans, qui se tiendra à Lisbonne en juin, sera l’occasion de cimenter le rôle des océans dans l’action mondiale visant à réaliser les Objectifs de développement durable et à mettre en œuvre l’Accord de Paris sur les changements climatiques.
The second United Nations Ocean Conference, in Lisbon in June, is an opportunity to cement the role of the ocean in global efforts to achieve the Sustainable Development Goals and implement the Paris Agreement on climate change. 

Une économie bleue durable peut stimuler le progrès économique et la création d’emplois tout en protégeant l’océan et le climat.
A sustainable blue economy can drive economic progress and job creation while protecting the ocean and climate. 

La communauté internationale doit redoubler d’efforts pour protéger l’océan.
We need the international community to intensify efforts to protect the ocean.

Je me réjouis des annonces récentes – notamment de la Réserve marine des Galápagos créée par l'Équateur  établissant d’importantes nouvelles zones maritimes protégées. Nous devons à tout prix atteindre notre objectif mondial de protéger 30 % des océans d'ici à 2030.
I welcome recent announcements – including the Galapagos Marine Reserve announced by Ecuador  establishing significant new marine protected areas. We must reach our global objective to protect 30 per cent of the world’s ocean by 2030.

Nous avons besoin de partenariats plus nombreux et plus efficaces pour lutter contre les sources terrestres de pollution marine. Il est temps d'éliminer les plastiques à usage unique, et je salue les mesures encourageantes prises par certains pays – dont la France. 
We need more, and more effective, partnerships to address land-based sources of marine pollution. It is time to end single-use plastics, and I welcome the encouraging steps taken by some countries – including France. 

Nous devons accélérer considérablement le déploiement des énergies marines renouvelables, qui peuvent produire de l’énergie propre et créer des emplois.
We need much more urgency in the deployment of offshore renewable energy, which can provide clean power and employment. 

Et nous devons réduire le recours aux combustibles fossiles dans l’économie des océans.
And we need to reduce the use of fossil fuels in the ocean economy. 

Quelque 90 % du volume du commerce mondial est transporté par bateaux, et le secteur des transports maritimes est responsable de près de 3 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.
With some 90 per cent of world trade transported by sea, the shipping sector accounts for nearly 3 per cent of global greenhouse gas emissions. 
Le secteur doit contribuer à la réduction de 45 % des émissions nécessaire d’ici à 2030 et à leur élimination totale d’ici à 2050 si l’on veut espérer limiter la hausse de la température mondiale à 1,5 degré Celsius.
The shipping sector needs to contribute to the necessary 45 per cent cut in emissions needed by 2030, and zero emissions by 2050, in the effort to keep alive our hopes of limiting global temperature rise to 1.5 degrees Celsius. 

Nous devons également faire un bond en avant en matière d’adaptation et de résilience pour les populations côtières dont les habitations, les moyens de subsistance et l’existence même sont menacés.
We also need a breakthrough on adaptation and resilience for coastal communities whose lives, homes and livelihoods are at risk. 

Nous devons tirer parti des possibilités qu’offrent les solutions fondées sur la nature, telles que les mangroves et les herbiers marins.
We must capitalize on the opportunities that nature-based solutions – such as mangroves and seagrasses -- provide. 

Pour promouvoir une économie durable des océans, nous avons besoin de partenariats et d’investissements à l’échelle planétaire.
To promote a sustainable ocean economy, we need global partnerships and investment. 

Et nous devons accroître le soutien à l'océanographie afin que nos actions soient fondées sur la connaissance et la compréhension des océans.
And we need to increase support to ocean science so our actions are based on knowledge and understanding of the ocean.

Trop de choses restent non cartographiées, non observées et inexplorées.  
Too much remains unmapped, unobserved and unexplored.  

En cette Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service d'un développement durable, tenons notre promesse collective de laisser aux générations futures une planète bleue en bonne santé. 
In this United Nations Decade of Ocean Science for Sustainable Development, let us deliver on our collective promise of a healthy blue planet for future generations. 

Je vous remercie.
Thank you.