New York

22 April 2021

Secretary-General's message for International Mother Earth Day [scroll down for French version]

[Watch the video on webtv.un.org]

As we mark International Mother Earth Day, our planet is at a tipping point.

Humanity continues to abuse the natural world.

We heedlessly plunder the Earth’s resources, deplete its wildlife and treat air, land and seas as dumping grounds.

Crucial ecosystems and food chains are being pushed to the brink of collapse.

This is suicidal.

We must end our war on nature and nurse it back to health.

That means bold climate action to limit global temperature rise to 1.5 degree Celsius and adapt to the changes to come.

It means stronger steps to protect biodiversity.
 
And it means reducing pollution by building circular economies that drive down waste.

These steps will safeguard our only home and create millions of new jobs.

Recovery from the COVID-19 pandemic is a chance to set the world on a cleaner, greener, more sustainable path.

On International Mother Earth Day, let us all commit to the hard work of restoring our planet and making peace with nature.

*****
Alors que nous célébrons la Journée internationale de la Terre nourricière, notre planète est parvenue à un seuil critique.

L’humanité continue d’user et d’abuser de la nature.

Nous pillons inconsidérément les ressources de la Terre, en épuisons les réserves de faune et de flore et traitons l’air, la terre, la mer comme des décharges.

Des écosystèmes, et donc des chaînes alimentaires, d’une importance vitale sont surexploités au point de disparaître.

C’est une pente suicidaire.

Nous devons mettre fin à la guerre que nous livrons contre la nature et nous employer à la remettre en état.

Comment ?

Par une action audacieuse et résolue pour le climat, afin de limiter la hausse de la température mondiale à 1,5° C et de s’adapter aux changements à venir.

Par des mesures plus énergiques de protection de la biodiversité.
 
Et en réduisant la pollution, par la mise en place d’une économie circulaire qui réduise considérablement la production de déchets.

Grâce à ces mesures, nous pourrons préserver cette maison, la seule que nous ayons, et créer en même temps des millions d’emplois nouveaux.

Le chemin de la reprise, après la pandémie de COVID-19, est une chance à saisir pour engager le monde dans des voies plus propres, plus vertes et plus durables.

En cette Journée internationale de la Terre nourricière, attelons-nous toutes et tous à la tâche pour remettre notre planète en état et faire la paix avec la nature.