Petits États insulaires en développement

Honiara Youth Festival in Solomon Islands. Photo: Asian Development Bank, Flickr

Petits États insulaires en développement

Le Bureau joue un rôle de premier plan en faisant mieux prendre conscience de la situation particulière des petits États insulaires en développement aux niveaux national, régional et mondial.

Depuis sa création en 2001, le Bureau s’emploie, par l’intermédiaire du Groupe des petits États insulaires en développement, à mobiliser et à coordonner les activités menées par le système des Nations Unies et les autres parties prenantes à l’appui de la mise en œuvre et de la poursuite d’une démarche de suivi et de contrôle cohérente du programme d’action de la Barbade pour le développement durable des petits États insulaires en développement et de la Stratégie de Maurice pour la poursuite de la mise en œuvre de ce programme d’action aux niveaux national, régional et mondial.

Par suite de l’adoption des Modalités d’action accélérées des petits États insulaires en développement (Orientations de Samoa) pour la décennie 20142024, le Bureau s’emploie à aider les petits États insulaires en développement à atteindre les objectifs des Orientations de Samoa. Il vise notamment à renforcer les synergies et la cohérence avec d’autres objectifs de développement convenus au niveau international, y compris la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, du Programme d’action d’Addis-Abeba, de l’Accord de Paris et du Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe.

Collaboration du Bureau de la Haute Représentante avec le système des Nations Unies et d’autres parties prenantes

Le Bureau joue un rôle moteur en organisant des réunions des entités du système des Nations Unies par l’intermédiaire du Groupe consultatif interorganisations sur les petits États insulaires en développement et collabore avec les organismes des Nations Unies et d’autres partenaires à la préparation de manifestations conjointes, de publications et d’initiatives thématiques à l’appui des priorités de ces pays.

Le Bureau s’emploie résolument à faire mieux prendre conscience à l’échelle mondiale des problèmes de développement concernant les petits États insulaires en développement et à élargir le débat sur ces questions. Il vise notamment à renforcer l’appui apporté par la communauté internationale à ces pays dans le but de mettre en œuvre les Orientations de Samoa et de promouvoir l’adaptation aux changements climatiques ainsi que l’atténuation de leurs effets.

Le Bureau appuie également le Comité directeur des partenariats en faveur des petits États insulaires en développement, qui a pour mission de suivre la mise en œuvre des quelque 300 partenariats annoncés à la troisième Conférence internationale. Il administre aussi le Réseau d’affaires mondial des petits États insulaires en développement, qui attire l’attention des entreprises sur les possibilités de partenariat avec des petits États insulaires en développement.

Le Bureau travaille non seulement avec les gouvernements des petits États insulaires en développement et leurs partenaires de développement, mais aussi avec la société civile, les médias, les milieux universitaires et des fondations pour sensibiliser le public et appuyer les aspirations de ces pays à un développement durable. Dans le cadre de ces travaux, il fournit un appui aux journalistes des petits États insulaires en développement de manière à renforcer les moyens dont ils disposent pour rédiger des articles sur les questions de développement durable concernant ces pays.

Collaboration directe du Bureau de la Haute Représentante avec les petits États insulaires en développement

Le Bureau travaille directement avec les représentants des petits États insulaires en développement grâce au réseau des coordinateurs nationaux de ces pays qu’il a établi en 2018, de manière à assurer une mise en œuvre cohérente des Orientations de Samoa et du Programme 2030 aux niveaux national, régional et mondial. Des réunions sont organisées chaque année à l’intention des centres nationaux de coordination.

Au Siège de l’ONU, le Bureau collabore directement avec que les Missions permanentes des petits États insulaires en développement dans le but de faciliter des consultations de groupe et la participation de ces pays aux processus intergouvernementaux. Le Bureau s’emploie aussi, dans ce contexte, à collaborer à des manifestations thématiques portant sur des questions de développement.

Informations récentes

Latest news on the Small Island Developing States 

New Articles

31 March 2021

NEW YORK/ABU DHABI- 30 & 31 March 2021 - The SIDS Global Business Network (GBN) Forum, an initiative of the United Nations Office of the High Representative for the Least Developed Countries, Landlocked Developing Countries and Small Island Developing States (UN-OHRLLS), took place virtually from 30-31 March 2021.

11 December 2020

NEW YORK- 11 December 2020 – A virtual webinar on partnership opportunities for sustainable blue economy transition and pandemic recovery in Small Island Developing States (SIDS) was organized by the Office of the High Representative for the Least Developed Countries, Landlocked Developing Countries and Small Island Developing States (UN-OHRLLS) in cooperation with the World Ocean Council.

Prochaines réunions

Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
25
26
27
28
29
30
1
 
 
 
 
 
 
 
2
3
4
5
6
7
8
 
 
 
 
 
 
 
9
10
11
12
13
14
15
 
 
 
 
 
 
 
16
17
18
19
20
21
22
 
 
 
 
 
 
 
23
24
25
26
27
28
29
 
 
 
 
 
 
 
30
31
1
2
3
4
5
 
 
 
 
 
 
 

Le saviez-vous?