Deux mains d'enfants l'une contre l'autre

Agir

 

En s’appuyant sur les meilleures pratiques, les bons choix politiques et une mise en œuvre rapide, il est possible de construire un avenir meilleur pour nos enfants. Les Nations Unies ont proclamé 2021 Année internationale pour l’élimination du travail des enfants. Les événements et la campagne qui seront organisés au cours de l’année donneront à tous les États Membres des Nations Unies et aux différents partenaires une occasion d’associer leurs efforts pour lutter contre le travail des enfants.

Les ODD et l'élimination du travail des enfants

La communauté internationale a bien insisté sur le fait que la pérennisation du travail des enfants à l’époque actuelle était inacceptable et a renouvelé son engagement envers l’élimination de toutes les formes de travail des enfants d’ici à 2025 dans les objectifs de développement durable (ODD), adoptés en 2015 par l’ensemble des États Membres de l’Organisation des Nations Unies dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

La cible 8.7 de l'ODD 8 : Travail décent et croissance économique vise, par exemple, à prendre des mesures immédiates et efficaces pour supprimer le travail forcé, mettre fin à l’esclavage moderne et à la traite d’êtres humains, interdire et éliminer les pires formes de travail des enfants, y compris le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats et, d’ici à 2025, mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes.

Globalement, l'Organisation internationale du Travail (OIT) appelle à des actions coordonnées visant à :

  • Intégrer et traiter sans tarder la thématique du travail des enfants dans les mesures d'action humanitaire;
  • Cibler les causes premières du travail des enfants en développant l'accès à l'éducation, et à la protection sociale, en adoptant des mesures qui garantissent les moyens de subsistance, et en favorisant l'accès des adultes à un travail décent;
  • Faire respecter les droits fondamentaux des enfants réfugiés et déplacés afin qu'ils soient protégés du travail des enfants et de la traite;
  • Renforcer la collaboration et la sensibilisation grâce au dialogue social, afin de mettre un terme au recrutement et à l'utilisation des enfants dans les conflits armés et dans les autres pires formes de travail des enfants;
  • Continuer à promouvoir le programme sur le travail décent pour prévenir le travail des enfants lors des processus de redressement et de reconstruction, notamment en mettant en avant la formation technique, la protection sociale et le travail décent pour les adultes et les jeunes en âge de travailler.

Et cela, en :

  • Favorisant la coordination et la collaboration entre les acteurs et les programmes humanitaires et de développement nationaux;
  • Renforçant le rôle des gouvernements, des organisations d'employeurs et de travailleurs et des entreprises publiques et privées dans la lutte contre le travail des enfants dans les situations de conflits et de catastrophes;
  • Améliorant l'emploi, les moyens de subsistance et la protection sociale des foyers afin de prévenir le travail des enfants;
  • Renforçant et en élargissant les partenariats et les alliances pour un travail décent;
  • Améliorant notre connaissance des causes du travail des enfants et en renforçant les capacités des acteurs dans les situations de conflits et de catastrophes.
Child Labour Platform logo

Plateforme sur le travail des enfants (CLP)

La Plateforme sur le travail des enfants vise à identifier les obstacles de la mise en œuvre des Conventions de l’Organisation internationale du Travail (OIT) dans les chaînes de production et dans les communautés voisines, à accorder des méthodes pratiques afin de surmonter ces obstacles et à coordonner l’action collective.

 

Participez à la compétition « Musique contre le travail des enfants » avant le 12 avril 2021 !