Du personnel dans un entrepôt, portant des masques pour réduire les risques de transmission de la COVID-19, emballe des produits d'aide alimentaire
Le personnel de l'entrepôt de Ghasouleh emballe des produits d'aide alimentaire. Le port du masque et des contrôles de température réguliers ont ete mis en place pour réduire le risque d'infections de la COVID-19.
Photo :PAM/Hussam Al Saleh

Fournir un soutien vital pendant la pandémie

Chaque jour, les travailleurs humanitaires aident des millions de personnes à travers le monde. La Journée mondiale de l'aide humanitaire est l’occasion de rendre hommage à celles et ceux qui font face au danger et à l'adversité pour aider les autres. Cette date a été choisie par l'Assemblée générale en référence à l’attentat du 19 août 2003 contre le siège des Nations Unies à Bagdad, en Iraq, qui a causé la mort de 22 personnes.

Cette année, la Journée mondiale de l'aide humanitaire survient alors que le monde lutte contre la COVID-19. En raison de l’actuelle pandémie, les travailleurs humanitaires surmontent des obstacles d'accès sans précédent pour apporter une aide vitale aux personnes en situation de crise humanitaire dans plus de 54 pays.

Ce 19 août, nous rendons hommage à ces individus qui font chaque jour preuve de courage et d’altruisme alors qu’ils travaillent dans des circonstances extrêmes.

#RealLifeHeroes

Une campagne mondiale a été lancée afin de célébrer tous les travailleurs humanitaires, ces vrais héros parmi nous, et les remercier de  consacrer leur vie à aider les autres.

Cette année, la campagne se concentre sur ce qui pousse les humanitaires à continuer de sauver et protéger des vies malgré les conflits, l'insécurité, le manque d'accès et maintenant les risques liés à la COVID-19.

Ce virus est le plus grand défi des opérations humanitaires ces derniers mois. Compte tenu du manque d'accès et des restrictions imposées par les gouvernements du monde entier, les communautés, la société civile et les organisations non gouvernementales locales se trouvent maintenant en première ligne dans l’apport de l’aide d’urgence.

La campagne présente les témoignages d’humanitaires qui à l’heure actuelle jouent un rôle crucial dans les efforts pour traiter et prévenir la COVID-19, fournir de la nourriture aux personnes vulnérables, offrir des espaces sûrs aux femmes et aux filles en temps de confinement, faire accoucher les femmes enceintes, ou combattre l’invasion des criquets pour protéger les récoltes et diriger des camps de réfugiés, le tout en plein milieu de la pandémie.

Sea turtle

Priorités stratégiques du Plan de réponse humanitaire global au COVID-19

Le « Humanitarian Response Plan (HRP) Global » s'articule autour de trois priorités :
* Contenir la propagation de la pandémie de COVID-19 et réduire la morbidité et la mortalité ;
* Réduire la détérioration des avoirs et des droits humains, de la cohésion sociale et des moyens de subsistance ; et
* Protéger, assister et plaider en faveur des réfugiés, des personnes déplacées et des communautés d’accueil particulièrement vulnérables à la pandémie.

La plupart d’entre nous ont grandi avec les contes et les histoires d’aventures de super-héros, qui nous ont appris à avoir le courage nécessaire pour faire ce qui est juste.

Or, nous avons des héros aussi parmi nous, et ceux-ci sont bien réels : pas de superpouvoir, mais une incroyable force et capacité à persévérer malgré les obstacles et des circonstances éprouvantes, tout en faisant preuve d’humilité et de dévouement.

En cette journée, nous découvrons leurs histoires et rendons-leur hommage.

Participez à la conversation sur les réseaux sociaux dès aujourd'hui en utilisant le hashtag #RealLifeHeroes.

Logo officiel

Le saviez-vous ?

  • En 2019, 483 travailleurs humanitaires ont été attaqués : 125 tués, 234 blessés et 124 kidnappés sur un total de 277 incidents distincts.
  • La plupart des attaques ont eu lieu en Syrie, suivie par le Soudan du Sud, la République démocratique du Congo, l'Afghanistan, la République centrafricaine (RCA), le Yémen et le Mali.
  • L'OMS a signalé 1 009 attaques contre le personnel et les établissements de santé, faisant 199 morts et 628 blessés.
  • 90 % de toutes les attaques dans le monde concernaient du personnel national.

Source : Base de données sur la sécurité des travailleurs humanitaires

Du matériel médical est chargé dans un avion.

L’un des buts des Nations Unies, comme énoncé dans sa Charte, est de parvenir à « la réalisation de la coopération internationale en résolvant les problèmes internationaux d'ordre économique, social, culturel ou humanitaire ». L’action humanitaire de l’ONU a débuté au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, dans une Europe dévastée dont elle a aidé à la reconstruction. À l’heure actuelle, la communauté internationale compte sur l'Organisation pour répondre aux catastrophes d'origine naturelle ou humaine, auxquelles un pays, réduit à ses propres moyens, ne pourrait faire face.

Des enfants sont assis à même le sol sous une moustiquaire accrochée entre des arbres.

En 2020, près de 168 millions de personnes auront besoin d’une assistance humanitaire et de protection. Cela représente environ une personne sur 45 dans le monde ; il s’agit du chiffre le plus élevé enregistré depuis des décennies. Les Nations Unies et les organisations partenaires ambitionnent de porter assistance à 109 millions de personnes parmi les plus vulnérables, nécessitant un financement de 28,8 milliards de dollars. Cette situation continuera à s’aggraver tant qu’une meilleure réponse ne sera pas apportée au changement climatique et aux causes profondes des conflits. Les prévisions indiquent que plus de 200 millions de personnes pourraient avoir besoin d’assistance d’ici à 2022.

 Illustration : perspective du bâtiment du Secrétariat de l‘ONU et titre, les journées internationales.

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.