Message du Secrétaire général (2022)

L’ONU soutient le droit des personnes autistes de participer pleinement à la vie en société, conformément à la Convention relative aux droits des personnes handicapées et au Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Incarnant la promesse de ne laisser personne de côté, le Programme 2030 recueille l’engagement à réduire les inégalités par l’inclusion sociale, économique et politique de tous et de toutes, y compris des personnes en situation de handicap. Pourtant, de nombreuses personnes autistes sont toujours isolées, victimes de discrimination et coupées de leur entourage, dans des institutions ou même chez elles.

La pandémie de COVID-19, se soldant par une raréfaction, voire une disparition, des services offerts à l’école, à domicile et dans la société, a exacerbé bon nombre de ces inégalités. Nous devons veiller à prendre pleinement en considération les droits, le point de vue et le bien-être des personnes en situation de handicap, y compris des personnes autistes, dans les efforts déployés pour reconstruire en mieux après la pandémie.  

La solution consiste à mettre en place un plus grand nombre de structures de soutien communautaire en faveur des personnes autistes. Nous devons également établir des systèmes d’éducation et des programmes de formation inclusifs qui permettent aux élèves autistes de suivre la filière de leur choix. Nous devons en outre proposer des solutions technologiques pour que les personnes autistes puissent vivre de manière autonome en société. La consultation active des personnes en situation de handicap et des organisations qui les représentent doit être au cœur de l’action entreprise.

En cette Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, réaffirmons notre engagement à bâtir un monde inclusif, équitable et durable en faveur des personnes autistes.

 

Nous devons veiller à prendre pleinement en considération les droits, le point de vue et le bien-être des personnes en situation de handicap, y compris des personnes autistes, dans les efforts déployés pour reconstruire en mieux après la pandémie. » 

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres