Haut de page

États Membres en retard dans le paiement de leurs contributions au sens de l'Article 19 de la Charte des Nations Unies

« Un Membre des Nations Unies en retard dans le paiement de sa contribution aux dépenses de l'Organisation ne peut participer au vote à l'Assemblée générale si le montant de ses arriérés est égal ou supérieur à la contribution due par lui pour les deux années complètes écoulées. L'Assemblée générale peut néanmoins autoriser ce Membre à participer au vote si elle constate que le manquement est dû à des circonstances indépendantes de sa volonté. » [Article 19, Charte des Nations Unies]

Au 14 avril 2014, l'États Membre suivant est en retard dans le paiement de ses contributions au sens de l'Article 19 de la Charte des Nations Unies et n'est pas autorisé à participer au vote à l'Assemblée générale jusqu'à la fin de la 68e session [Voir A/68/176 + Additif 1 + Additif 2 + Additif 3 + Additif 4 + Additif 5 + Additif 6 + Additif 7 + Additif 8 + Additif 9 + Additif 10] :

  1. Yémen

Les cinq États Membres énumérés ci-dessous sont également en retard dans le paiement de leurs contributions, toutefois l'Assemblée générale a décidé par sa résolution 68/5 (9 octobre 2013) qu'ils seraient autorisés à participer au vote à l'Assemblée générale jusqu'à la fin de la 68e session :

  1. Comores
  2. Guinée-Bissau
  3. République centrafricaine
  4. Sao Tomé-et-Principe
  5. Somalie

>> Informations complémentaires sur le site du Comité des contributions EN