New York

22 March 2019

Secretary-General's message on World Water Day [scroll down for French version]

Water is vital for survival and, alongside sanitation, helps protect public and environmental health. Our bodies, our cities and our industries, our agriculture and our ecosystems all depend on it.
 
Water is a human right. Nobody should be denied access. This World Water Day is about upholding this right for all, leaving no one behind.
 
Today, 2.1 billion people live without safe water due to factors such as economic status, gender, ethnicity, religion and age. Growing demands, coupled with poor management, have increased water stress in many parts of the world. Climate change is adding dramatically to the pressure. By 2030, an estimated 700 million people worldwide could be displaced by intense water scarcity.
 
We must encourage cooperation to tackle the global water crisis and strengthen our resilience to the effects of climate change to ensure access to water for all, especially for the most vulnerable. These are vital steps towards a more peaceful and prosperous future. As we strive to achieve the Sustainable Development Goals, we must value water resources and ensure their inclusive management if we are to protect and use this vital resource sustainably for the benefit of all people.
*****
L’eau est essentielle à la survie et, avec l’assainissement, aide à protéger le public et la salubrité de l’environnement. Nos corps, nos villes, nos industries, notre agriculture et nos écosystèmes en sont tous tributaires.
 
L’accès à l’eau est un droit fondamental. Personne ne doit en être privé. La Journée mondiale de l’eau est l’occasion de défendre le droit de chacun et de ne laisser personne de côté.
 
Aujourd’hui, 2,1 milliards de personnes vivent sans avoir accès à de l’eau salubre, du fait de leur situation économique, de leur sexe, de leur origine ethnique, de leur religion ou de leur âge. Des demandes croissantes, associées à une mauvaise gestion, augmentent le stress hydrique dans bon nombre de régions. Les changements climatiques contribuent à cette pression de façon dramatique. D’ici à 2030, quelque 700 millions de personnes dans le monde pourraient être contraintes de se déplacer du fait d’une pénurie d’eau aggravée.
 
Il nous faut encourager la coopération pour résoudre la crise mondiale de l’eau et accroître la résilience face aux effets des changements climatiques, afin que chacun ait accès à l’eau, notamment les plus vulnérables d’entre nous. Ces mesures sont fondamentales pour garantir un avenir plus pacifique et plus prospère. Tout en nous efforçant d’atteindre les objectifs de développement durable, nous devons attacher de la valeur à des ressources vitales en eau et veiller à les gérer de manière inclusive, afin de les protéger et de les utiliser de manière durable, pour le bienfait de tous.