À propos

Le Bureau apporte un appui à 91 États vulnérables Membres de l’Organisation des Nations Unies

Le Bureau, qui a été créé en 2001, apporte actuellement son appui à 91 États vulnérables Membres de l’Organisation des Nations Unies. Les 47 pays les moins avancés (PMA), les 32 pays en développement sans littoral (PDSL) et les 38 petits États insulaires en développement (PEID) rencontrent tous des problèmes particuliers dans le cadre des efforts menés pour parvenir à un développement durable et atteindre les objectifs convenus au niveau international.

Le Bureau mobilise un appui international et plaide en faveur de ces trois groupes de pays vulnérables en faisant mieux prendre conscience de leurs possibilités économiques, sociales et environnementales et en veillant à ce que les besoins pressants des 1,1 milliard d’êtres humains qui les habitent continuent de compter au nombre des priorités internationales.

Le Bureau est déterminé à collaborer avec tous les partenaires pertinents pour apporter un appui aux pays les moins avancés, aux pays en développement sans littoral et aux petits États insulaires en développement. Il aide à coordonner l’action menée dans le cadre du système des Nations Unies pour mettre en œuvre les programmes d’action établis pour chacun de ces trois groupes de pays. Il travaille, non seulement avec les gouvernements nationaux et leurs partenaires de développement, mais aussi avec la société civile, les médias, les milieux universitaires et des fondations pour sensibiliser le public et soutenir les aspirations de ces groupes de pays à un développement durable.

Le rapport sur les pays les moins avancés, qui est établi chaque année par le Bureau, oriente le débat mondial sur les grandes questions de développement, présente une analyse novatrice de ces questions et formule des recommandations à l’intention des gouvernements des pays les moins avancés et de leurs partenaires de développement.

En septembre 2015, les dirigeants mondiaux ont adopté le Programme de développement durable à l’horizon 2030 pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et faire en sorte que tous puissent jouir de la paix et de la prospérité. Le système de centres nationaux de liaison assure la cohérence entre les efforts déployés aux niveaux national et international pour mettre en œuvre les programmes d’action et le Programme 2030 en veillant à ce que le débat mondial touche les gouvernements nationaux.

Au Siège de l’ONU, à New York, le Bureau facilite les consultations de groupe des pays les moins avancés, des pays en développement sans littoral et des petits États insulaires en développement ainsi que la constitution de partenariats en vue de l’organisation des manifestations portant sur des questions de développement.

Mme  Fekitamoeloa Katoa ‘Utoikamanu occupe actuellement les fonctions de HauteReprésentante des Nations Unies pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement.

Pays les moins avancés

Les 47 pays les moins avancés sont les pays les plus pauvres et les plus vulnérables de la communauté internationale. 

Pays en développement sans littoral

Les pays en développement sans littoral se heurtent à des difficultés dues à leur isolement, à l’absence d’accès à la mer et à l’éloignement des marchés mondiaux. 

Petits États insulaires en développement

Les petits États insulaires en développement ont des ressources limitées, souffrent de l’irrégularité du trafic international et sont éloignés des marchés mondiaux.