Message du Secrétaire général (2021)

Les jeunes sont le fer de lance des efforts visant à édifier un avenir meilleur pour l’humanité. 

La pandémie de COVID-19 montre combien les changements auxquels aspire la jeunesse sont nécessaires – et les jeunes doivent être pleinement associés à ces changements.

Cette année, la Journée internationale de la jeunesse sera l’occasion de mettre un coup de projecteur sur les solutions mises au point par de jeunes innovateurs et innovatrices pour pallier les carences de nos systèmes alimentaires. Ces solutions permettent de lutter contre les inégalités en matière de sécurité alimentaire, la perte de biodiversité et diverses menaces pesant sur notre environnement, entre bien d’autres choses.

Cette énergie, cette créativité, cet engagement s’illustrent également dans bien d’autres domaines, de l’égalité des genres à l’éducation, en passant par la formation professionnelle.

Mais les jeunes n’y arriveront pas seuls. Ils ont besoin d’alliés qui veillent à ce qu’ils soient consultés, inclus et compris.

Guidés par la Stratégie des Nations Unies pour la jeunesse, Jeunesse 2030, les organismes des Nations Unies renforcent actuellement les actions qu’ils mènent pour les jeunes du monde entier et en leur nom.

J’appelle chacun à garantir la participation des jeunes à l’édification d’un monde fondé sur un développement inclusif, juste et durable pour toutes et tous.

Je vous remercie.

Secretary-General

J’appelle chacun à garantir la participation des jeunes à l’édification d’un monde fondé sur un développement inclusif, juste et durable pour toutes et tous.

António Guterres