Corniches sculptées d'un temple bouddhiste au Népal.

Message du Secrétaire général (2022)

J’adresse mes vœux les plus chaleureux à toutes celles et à tous ceux qui célèbrent le Vesak.

Pour des millions de bouddhistes dans le monde, la pleine lune du mois de mai représente une date sacrée durant laquelle sont honorées la naissance, l’illumination et la disparition du Seigneur Bouddha.

Cette année, le Vesak est célébré dans le contexte de crises de plus en plus nombreuses, qu’il s’agisse des inégalités de redressement après le COVID-19, des effets dévastateurs du changement climatique ou encore des conflits, des dissensions et de la violence.

Chaque crise nous rappelle à quel point nous nous sommes éloignés des enseignements intemporels du Seigneur Bouddha.

En cette Journée du Vesak, occasion de renouveau spirituel, prenons le temps d’honorer la sagesse du Bouddha en nous rassemblant en une communauté solidaire et en façonnant un monde meilleur et plus pacifique pour tous les peuples.

 

En cette Journée du Vesak, occasion de renouveau spirituel, prenons le temps d’honorer la sagesse du Bouddha en nous rassemblant en une communauté solidaire et en façonnant un monde meilleur et plus pacifique pour tous les peuples. »

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres