Deux personnes s'expriment devant leur micro
La mission de maintien de la paix des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA) a coordonné des activités de sensibilisation avec Guira FM, une station de radio locale à Bangui.
Photo :ONU/Herve Serefio

Radio et Confiance

Forte de plus d'un siècle d'histoire, la radio reste l'un des médias les plus fiables et les plus utilisés. Au fil des ans, la radio a fourni un accès rapide et abordable à l'information en temps réel et à une couverture professionnelle des questions d'intérêt public, ainsi qu'une garantie d'éducation et de divertissement à distance. Faisant le lien entre les technologies « traditionnelles » et les technologies de pointe, la radio offre aujourd'hui une variété de contenus par le biais de différents dispositifs et formats, tels que les podscasts et les sites web multimédias. 

Pourtant, tous les citoyens du monde ne pensent pas obtenir les informations dont ils ont besoin. Les récents événements mondiaux et la pandémie de Covid-19 ont érodé la confiance dans les médias en général, alimentée par la circulation de faux contenus qui se répandent rapidement sur les médias sociaux. Parallèlement, le contexte financier, la réduction forcée du personnel et la perte de publicité au profit des sociétés Internet ont accéléré la baisse des revenus des médias, y compris pour la radio, et augmenté les coûts des informations vérifiées, en particulier pour les radios locales.

Cependant, des études spécifiques sur les médias révèlent un déclin global de la confiance dans l'Internet et les réseaux sociaux, mais une augmentation de la confiance globale dans les informations. Et de nombreux citoyens accordent toujours une plus grande confiance à la radio qu'à tout autre média. Ce niveau de confiance renforce encore l'importance de fournir aux citoyens des informations précises et fiables, quel qu'en soit le coût, car c'est ce que les gens attendent des médias à l'heure où des vies sont en jeu.

La confiance des gens dans la radio est due en partie à son faible coût et à son omniprésence. Bien que la numérisation soit une tendance mondiale, l'accès numérique à l'information est loin d'être égal, de grandes différences subsistent entre les régions et entre les communautés, en termes d'abonnement à l'internet et de possession d'ordinateurs à domicile. En comparaison, la radio reste abordable et peut être écoutée partout, même lorsque l'électricité ou la connectivité ne sont pas fiables. La radio est donc l'un des moyens de communication les plus populaires, utilisé par une écrasante majorité de personnes. La numérisation favorise encore l'impact de la radio en tant que source d'information importante pour les personnes handicapées, puisque de nouveaux services et contenus peuvent être développés pour exploiter les capacités des haut-parleurs intelligents ou des récepteurs de radio accessibles.

Ce type de diversité et d'inclusion, ainsi que d'autres, devient crucial pour maintenir et augmenter les niveaux de confiance dans les médias. A cet égard, la radio a également un rôle clé à jouer, car elle peut intégrer des programmes pour les minorités ou donner le micro à des communautés spécifiques de manière plus facile que d'autres types de médias, qui nécessiteraient un déploiement coûteux de services linguistiques ou d'équipes de tournage. La radio communautaire, par exemple, s'adresse aux personnes sous-représentées dans les médias grand public et sociaux, qui peuvent se sentir mieux comprises et représentées de manière équitable et, par conséquent, accorder leur confiance à leur station locale. La radio peut confortablement
répondre à l'appel du public en faveur de la diversité dans la salle de rédaction et le contenu éditorial.

À l'occasion de la Journée mondiale de la radio 2022, l'UNESCO appelle toutes les stations de radio du monde entier à célébrer la 11e édition de cet événement et plus d'un siècle de radio.

Cette édition de la JMR est divisée en trois sous-thèmes :

  • La confiance dans le journalisme radio
  • Confiance et accessibilité
  • Confiance et viabilité des stations de radio

#JourneeMondialedelaRadio

Origines

La Conférence générale de l’UNESCO a proclamé la Journée mondiale de la radio le 13 février, lors de sa 36ème session en 2011. Cette date a été proposée par la Directrice générale de l'UNESCO et correspond à la date de création de la Radio des Nations Unies.

La proclamation de la Journée mondiale de la radio s'est faite sur la base d'un vaste processus de consultation mené par l'UNESCO à la suite d'une proposition de l'Espagne en 2011. L'Académie espagnole de la radio (Academia Española de la Radio), chef de file du projet, avait été soutenue dans sa proposition par diverses parties prenantes, y compris par les principaux radiodiffuseurs internationaux et les syndicats et les associations de la radiodiffusion.

Le 14 janvier 2013, l'Assemblée générale des Nations Unies a officiellement approuvé la proclamation et a adopté à son tour, lors de sa 67e session, une résolution proclamant officiellement le 13 février Journée mondiale de la radio.

Objectif 

La Journée veut sensibiliser davantage le public et les médias à l'importance de la radio. Elle vise notamment à encourager les décideurs à développer l’accès à l’information par le biais de la radio et à renforcer la mise en réseau et la coopération internationale entre radiodiffuseurs. 

La radio est un outil puissant pour célébrer l'humanité dans toute sa diversité et constitue une plate-forme pour le discours démocratique. Au niveau mondial, la radio reste le média le plus consommé. Cette capacité unique de toucher le public le plus large signifie que la radio peut façonner l’expérience de la société dans la diversité, être l’arène où toutes les voix peuvent s'exprimer, être représentées et entendues. Les stations de radio devraient desservir des communautés diverses, leur offrir une grande variété de programmes, de points de vue et de contenu. Les radios doivent être capable, dans leurs organisations et leurs opérations, de refléter la diversité de leurs publics.

 

C’est en effet vers la radio, plus que tout autre média, que nous nous tournons lorsque nous avons besoin d’être informés. »

Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO

Autour du thème de 2022

Affiche de la journée 2022

Ensemble, nous célébrerons la Journée mondiale de la radio sous le thème « Radio et confiance » ! Voici quelques-unes des ressources qui utilisées pour partager et célébrer cette journée :

Galerie de photos : le pouvoir de la radio

Deux femmes écoutent la radio

Des femmes tissent en écoutant la radio dans un village sur l'île de Tumbatu, en Tanzanie. Elles écoutent une émission abordant des thématiques qui les concerne, comme la santé maternelle ou l’emploi. Cette initiative fait partie d’un projet de l'UNESCO visant à renforcer les capacités des stations de radio locales en Afrique. Découvrez d’autres photos illustrant la place occupée par la radio au sein des communautés.

RDC : une émission scolaire pour les enfants privés d’école à cause de la COVID-19

un enfant écoute la radio

En avril 2020, le gouvernement congolais a lancé l’apprentissage via la bande FM sur toute l’étendue du territoire de la République démocratique du Congo, avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). Des émissions scolaires intitulées Okapi Ecole sont alors diffusés sur Radio Okapi - la radio de la Mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO). Le coronavirus a montré une évidence : dans les situations de crise, la radio reste le médium le plus simple et le plus efficace pour atteindre les personnes en détresse.

UNFPA Executive Director Dr. Natalia Kanem, speaking to UN News’s Daniel Johnson in Geneva.
  • Escale (Magazine hebdomadaire de l'ONU)
  • Entretiens
  • Guira FM (Station de radio de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine)
  • Radio Okapi (Station de radio des Nations Unies en République démocratique du Congo)

 

Audrey Hepburn at UN Radio

La bibliothèque audiovisuelle des Nations Unies présente les classiques de la radio de l’ONU, des archives en ligne de documentaires et d'émissions mettant en lumière des personalités comme Audrey Hepburn, Kirk Douglas et Bing Crosby. Ces programmes, disponibles gratuitement avec un son remasterisé numériquement, permettent de revivre des moments historiques clés des Nations Unies et du monde tout au long de la seconde moitié du XXe siècle. Accéder aux contenus en français exclusivement.

 

A crowd of women sitting and laughing

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.