Des animateurs de la radio communautaire de Gao, au Mali.
Des animateurs de la radio communautaire de Gao, au Mali, soutenue par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Photo ONU/Harandane Dicko

En cette Journée mondiale de la radio, rendons hommage au pouvoir durable de la radio, qui contribue à la promotion de la diversité et à l'édification d'un monde plus pacifique et plus solidaire. »

Message du Secrétaire général, António Guterres

Pluralisme, représentation, diversité

La radio est un outil puissant pour célébrer l'humanité dans toute sa diversité et constitue une plate-forme pour le débat démocratique. 

À l'échelle mondiale, la radio reste le média le plus consommé. Cette capacité unique de toucher le public le plus large lui permet d'être l’arène où toutes les voix peuvent s'exprimer, être représentées et entendues. Les stations de radio devraient donc pouvoir desservir des communautés diverses, leur offrir une grande variété de programmes, de points de vue et de contenus, afin de refléter la diversité de leurs publics.

La radio est aussi un moyen de communication à faible coût et particulièrement adapté pour toucher les communautés isolées et les personnes vulnérables (les analphabètes, les personnes souffrant d'un handicap, les jeunes, les pauvres). Elle donne ainsi à tous, quel que soit le niveau d’instruction, la possibilité de participer au débat public. Elle participe aussi activement aux systèmes de communication d’urgence et à l’organisation des secours après une catastrophe. 

La radio est particulièrement bien placée pour rassembler les communautés et favoriser un dialogue positif en faveur du changement. En écoutant leur public et en répondant à ses besoins, les services de radio offrent une diversité d’opinions et de voix pour relever les défis auxquels nous sommes tous confrontés.

Pour la Journée mondiale de la radio 2020, l'UNESCO a invité les stations de radio à promouvoir la diversité, à la fois dans leur salle de rédaction et sur les ondes.

Origines

La Conférence générale de l’UNESCO a proclamé la Journée mondiale de la radio le 13 février, lors de sa 36ème session en 2011. Cette date a été proposée par la Directrice générale de l'UNESCO et correspond à la date de création de la Radio des Nations Unies.

La proclamation de la Journée mondiale de la radio s'est faite sur la base d'un vaste processus de consultation mené par l'UNESCO à la suite d'une proposition de l'Espagne en 2011. L'Académie espagnole de la radio (Academia Española de la Radio), chef de file du projet, avait été soutenue dans sa proposition par diverses parties prenantes, y compris par les principaux radiodiffuseurs internationaux et les syndicats et les associations de la radiodiffusion.

Le 14 janvier 2013, l'Assemblée générale des Nations Unies a officiellement approuvé la proclamation et a adopté à son tour, lors de sa 67e session, une résolution proclamant officiellement le 13 février Journée mondiale de la radio.

Objectif 

La Journée veut sensibiliser davantage le public et les médias à l'importance de la radio. Elle vise notamment à encourager les décideurs à développer l’accès à l’information par le biais de la radio et à renforcer la mise en réseau et la coopération internationale entre radiodiffuseurs.

Nous sommes la diversité, nous sommes la radio !

 

 

 

 

 

Message de Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO.

Audrey Hepburn à la radio de l'ONU

La bibliothèque audiovisuelle des Nations Unies présente les classiques de la radio de l’ONU, des archives en ligne de documentaires et d'émissions mettant en lumière des personalités comme Audrey Hepburn, Kirk Douglas et Bing Crosby. Ces programmes, disponibles gratuitement avec un son remasterisé numériquement, permettent de revivre des moments historiques clés des Nations Unies et du monde tout au long de la seconde moitié du XXe siècle. Accéder aux contenus en français exclusivement.

 La directrice exécutive du FNUAP (Fonds des Nations Unies pour la population), Mme Natalia Kanem, s'adresse à Daniel Johnson de UN News (l’actualité de l’ONU) à Genève
  • Escale (Magazine hebdomadaire de l'ONU)
  • Entretiens
  • Guira FM (Station de radio de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine)
  • Radio Okapi (Station de radio des Nations Unies en République démocratique du Congo)

 

 Illustration : perspective du bâtiment du Secrétariat de l‘ONU et titre, les journées internationales.

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources. 

 

En marche vers la paix grâce à Radio OKAPI

De nombreux combattants en République démocratique du Congo (RDC) déposent régulièrement leurs armes pour participer à un programme de réinsertion dans la société après avoir pris connaissance de cette possibilité sur les ondes de la radio OKAPI, gérée par la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO). 

Des femmes tissent en écoutant la radio dans un village sur l'île de Tumbatu, en Tanzanie.

Des femmes tissent en écoutant la radio dans un village sur l'île de Tumbatu, en Tanzanie. Elles écoutent une émission abordant des thématiques qui les concerne, comme la santé maternelle ou l’emploi. Cette initiative fait partie d’un projet de l'UNESCO visant à renforcer les capacités des stations de radio locales en Afrique. Découvrez d’autres photos illustrant la place occupée par la radio au sein des communautés.

Une animatrice radio au Mali.

Le magazine Escale s’intéresse au rôle joué par les radios maliennes dans la promotion des droits des femmes avec deux reportages de Mikado FM, la radio de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA).