Un panda est en train de manger des feuilles.
Un panda est en train de manger des feuilles.
Photo :PNUD/Dylan Lowthian
 

C'est le temps de la nature

Les aliments que nous consommons, l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, bon nombre médicaments qui sauvent des vies et le climat qui rend notre planète habitable proviennent tous de la nature.

Chaque année, les plantes marines produisent plus de la moitié de l'oxygène de notre atmosphère et un arbre mature purifie notre air, absorbant 22 kilos de dioxyde de carbone, libérant de l'oxygène en échange. Malgré tous les avantages que nous apporte notre nature, nous la maltraitons toujours, c'est la raison pour laquelle nous avons besoin d'une Journée mondiale de l'environnement, dont le pays hôte en 2020 est la Colombie. 

L'Organisation des Nations Unies, consciente que la protection et l'amélioration de l'environnement est une question d'importance majeure qui affecte le bien-être des populations et le développement économique à travers le monde, a désigné le 5 juin comme Journée mondiale de l'environnement. La célébration de cette journée nous permet de développer les bases nécessaires pour éclairer l'opinion publique et donner aux individus, aux entreprises et aux collectivités le sens de leurs responsabilités en ce qui concerne la protection et l'amélioration de l'environnement. Depuis son lancement en 1974, cette journée est devenue une plate-forme mondiale de sensibilisation du public largement célébrée dans le monde entier.

Avec pour thème la biodiversité, la journée mondiale 2020 s'agissait d'un appel à l’action pour lutter contre la perte accélérée d’espèces et la dégradation du monde naturel. Un million d’espèces végétales et animales sont menacées d’extinction, en grande partie à cause des activités humaines. La Journée mondiale de l’environnement etait l'occasion de repenser la manière dont nos systèmes économiques ont évolué et l’impact qu’ils ont sur l’environnement.

La biodiversité est une toile complexe et interdépendante, au sein de laquelle chaque membre joue un rôle important.

Zebra

Que savez-vous à propos de la biodiversité ? 

Testez vos connaissances au sujet de la biodiversité et apprenez-en davantage sur les services complexes que la nature nous fournit.

Qu’est-ce que la biodiversité et pourquoi est-ce important pour nous ?

Des écosystèmes sains, riches en biodiversité, sont essentiels à l’existence humaine. Les écosystèmes soutiennent la vie humaine de multiples façons, en purifiant l’air et l’eau, en assurant la disponibilité d’aliments nutritifs, de médicaments et de matières premières naturels tout en réduisant les catastrophes.

Cependant, nous n’avons pas pris soin de la nature. Nous sommes témoins de feux de brousse sans précédent au Brésil, en Californie et en Australie, à des invasions de criquets dans la Corne de l’Afrique, et à la destruction des coraux : les récifs meurent.

La maladie à coronavirus (COVID-19) montre que la santé de la planète est liée à notre santé. Environ 60 % de toutes les maladies infectieuses chez l'homme sont des zoonoses, c'est-à-dire qu'elles nous parviennent par l'intermédiaire des animaux.

L’émergence de la COVID-19 a mis en évidence le fait que lorsque nous détruisons la biodiversité, nous détruisons le système qui soutient la vie humaine. Plus un écosystème est riche en biodiversité, plus il est difficile pour un agent pathogène de se propager rapidement ou de dominer. La perte de biodiversité offre la possibilité aux agents pathogènes de passer des animaux aux êtres humains.

En 2016, le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) a signalé que l'augmentation des épidémies de zoonoses dans le monde était un sujet de préoccupation : 75 % de toutes les maladies infectieuses émergentes chez l'être humain sont des zoonoses ; et ces zoonoses sont étroitement liées à la santé des écosystèmes.

La nature nous envoie un message. 

Source : PNUE

 

Le saviez-vous ? 

  • La biodiversité englobe les quelque 8 millions d’espèces de la planète : des plantes et des animaux en passant par les champignons et les bactéries, les écosystèmes qui les abritent, tels que les océans, les forêts.
  • Au cours des 150 dernières années, la couverture des récifs coralliens a été réduite de moitié.
  • Dans les dix prochaines années, une espèce sur quatre pourrait avoir disparu de la planète.
  • Aujourd’hui, il faudrait 1,75 planète pour répondre aux demandes de l’être humain à la nature et plus d'espèces sont menacées d’extinction que jamais auparavant.

Événements dans le monde

Découvrez les nombreuses activités organisées à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement dans le monde. 

Planet Earth
Kalio, 9 ans, nage sous l'eau et joue avec une coquille de palourde géante dans le Récif de Beveridge, est un atoll semi émergé situé dans la zone économique exclusive de Niue.

Les récifs coralliens font partie des milieux les plus sauvages et les plus riches en biodiversité de la planète et la campagne pour leur protection n'a jamais été aussi intense. Si les écosystèmes des récifs coralliens ne représentent que 0,1 % de la surface globale de l'océan, ils favorisent pourtant 25 % de sa vie et un demi-milliard de personnes sur terre. 

Une image de la Terre sur un fond jaune.

Les aliments que nous consommons, l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, bon nombre médicaments qui sauvent des vies et le climat qui rend notre planète habitable proviennent tous de la nature. Découvrez le site officiel de la Journée mondiale de l'environnement. Recevez les dernières mises à jour, récits, actualités et conseils à l'occasion de cette journée et rejoignez le mouvement !

 

 

 Illustration : perspective du bâtiment du Secrétariat de l‘ONU et titre, les journées internationales.

Chaque journée internationale représente une opportunité d’informer le grand public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont l’occasion pour les pouvoir publics mais aussi la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.