Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

Latest Statements

New York, 13 April 2012 - Statement attributable to the Spokesperson for the Secretary-General on Guinea-Bissau (scroll down for French)

The Secretary-General condemns in the strongest possible terms the unconstitutional seizure of power by the Armed Forces of Guinea-Bissau on 12 April.  This action occurred as the people of Guinea-Bissau were preparing to go to the polls on 29 April to vote for a new President. The Secretary-General is extremely concerned about the reported arrest and detention of key public officials.  He calls on the Armed Forces of Guinea-Bissau to immediately and unconditionally release all detainees and ensure the safety and security of the general population, as well as of members of the international community in Guinea-Bissau.

The Secretary-General underscores the need for the Armed Forces and its leadership to respect civilian authority, constitutional order and the rule of law, as well as to take urgent and immediate steps to return the country to civilian rule.  He urges the people of Guinea-Bissau to remain calm and to refrain from violence or acts of vandalism during this period. He reiterates the commitment of the United Nations to continue to support the constitutional order in Guinea-Bissau in ensuring sustainable peace and stability in the country.
 
 
Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général sur la Guinée-Bissau

Le Secrétaire général condamne avec la plus grande fermeté la saisie inconstitutionnelle du pouvoir menée par les forces armées de Guinée-Bissau le 12 avril. Cette action intervient alors que le peuple de Guinée-Bissau s’apprêtait à élire, le 29 avril, un nouveau Président de la République.  Le Secrétaire général est extrêmement préoccupé par les rapports faisant état de l’arrestation et de la détention de hauts responsables de l'État. Il appelle les forces armées de Guinée-Bissau à relâcher immédiatement et sans condition tous les personnes détenues et à garantir la sûreté et la sécurité de la population ainsi que celles des membres de la communauté internationale présents en Guinée-Bissau.

Le Secrétaire général souligne la nécessité pour les forces armées et leur commandement de respecter l'autorité civile, l'ordre constitutionnel et l'état de droit et de prendre des mesures urgentes et immédiates pour le retour à l'ordre civil dans le pays. Il appelle le peuple de Guinée-Bissau à garder son calme et à s'abstenir de toute violence ou d'actes de vandalisme durant cette période. Il renouvelle l'engagement des Nations Unies à continuer de soutenir les autorités constitutionnellement élues de Guinée-Bissau afin d'assurer la paix et la stabilité dans le pays.

 

Statements on 13 April 2012