ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

60 ans de service et de réalisations
Les Nations Unies célèbrent
le 60e anniversaire de l'UNRWA
Siège de l'ONU, New York, 18-25 septembre 2009

Contexte

Photo
Mme Karen Koning AbuZayd,
Commissaire-générale de l’UNRWA :

« Nous voulons rappeler au monde le travail moins publicisé que nous accomplissons jour après jour, pour une population de réfugiés plus nombreuse que celle de plus du tiers des États membres de l’ONU. Voilà quelle est la contribution durable de l’UNRWA à la paix. »

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) est un office de secours et de développement humain qui fournit des services éducatifs, sanitaires et sociaux, de micro-financement, d’amélioration des camps et d’aide d’urgence à 4,6 millions de réfugiés vivant dans la Bande de Gaza, en Cisjordanie, en Jordanie, au Liban et en Syrie.

À propos de l'UNRWA

Quelque 4,7 millions de réfugiés de Palestine, dans les cinq centres d’opération de l’UNRWA – Jordanie, Liban, Syrie, Bande de Gaza et Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est – ont le droit de bénéficier des services de l’Office – éducation, soins de santé, services sociaux, logement, microcrédit et assistance d’urgence. L’UNRWA emploie près de 30 000 personnes, dont la plupart sont des réfugiés de Palestine. Les opérations de l’UNRWA sont presque entièrement financées par des contributions volontaires des bailleurs de fonds. Le budget ordinaire de l’Office pour 2008-2009 est de 1,1 milliard de dollars ; il couvre les dépenses récurrentes de l’Office dans le domaine de l’éducation, de la santé et des services de secours et d’aide sociale. L’UNRWA dispose de deux sièges, l’un dans la Ville de Gaza et l’autre à Amman.

Son mandat

L’UNRWA a été créé en 1949 pour fournir une assistance humanitaire aux réfugiés de Palestine. Il s’occupe expressément des réfugiés de Palestine et continue de leur fournir des services en attendant qu’une solution soit trouvée à leur situation politique unique.

Son financement

Les opérations de l’UNRWA sont essentiellement financées par les contributions de gouvernements et de la Commission européenne. L’UNRWA a besoin de quelque 545 millions de dollars pour que son Fonds général puisse continuer à financer ses services de santé, d’éducation et de secours. Malheureusement, le Fonds général de l’UNRWA est cette année (2009) en déficit de 120 millions de dollars. De ce fait, l’UNRWA aura beaucoup de difficultés à atteindre ses objectifs en 2009 pour répondre aux besoins des réfugiés de Palestine.

L’appel d’urgence de 2009 pour Gaza et la Cisjordanie a pour objectif de collecter près de 275 millions de dollars – c’est l’appel d’urgence le plus important de l’histoire de l’UNRWA. En juin 2008, l’Office a aussi réclamé 228 millions de dollars pour la reconstruction du camp de Nahrel- Bared au Liban. L’appel pour des secours et un relèvement rapide du camp de Nahr-el-Bared, cherchait à réunir 42,7 millions de dollars d’octobre 2008 à septembre 2009.

En janvier 2009, l’UNRWA a lancé un plan d’intervention rapide de neuf mois en vue de réunir 345 millions de dollars afin de rétablir des services cruciaux pour les réfugiés de Gaza.

Qu’est-ce qu’un réfugié de Palestine?

Toute personne - et ses descendants directs - qui vivait en Palestine lorsqu’elle était sous mandat entre juin 1946 et mai 1948 et qui a perdu son foyer et ses moyens de subsistance à la suite du conflit israélo-arabe de 1948, est considérée comme réfugié palestinien.

Où vivent les réfugiés?

Un tiers des réfugiés vivent dans l’un des 58 camps disséminés dans le Moyen-Orient. Les deux autres tiers vivent dans les villes, bourgades et villages des pays hôtes, ainsi que dans d’autres villes du monde. L’UNRWA fournit des services aux réfugiés dans cinq centres d’opération, qu’ils vivent dans des camps ou non. L’Office assure cinq services principaux ainsi qu’une aide d’urgence, selon les besoins.