Journée mondiale
de l'aide humanitaire19 août 2009

Par la résolution A/RES/63/139 du 11 décembre 2008, l'Assemblée générale des Nations Unies
décide :

« ...de désigner le 19 août Journée mondiale de l’aide humanitaire afin de contribuer à sensibiliser le public aux activités humanitaires dans le monde et à l’importance de la coopération internationale dans ce domaine et de rendre hommage à tout le personnel humanitaire, au personnel des Nations Unies et au personnel associé qui s’emploient à promouvoir la cause humanitaire, ainsi qu’à celles et ceux qui ont perdu la vie dans l’accomplissement de leur mission, et invite tous les États Membres, les entités du système des Nations Unies, dans les limites des ressources existantes, ainsi que les autres organisations internationales et les organisations non gouvernementales, à marquer cette Journée chaque année comme il convient. »

Assistance humanitaire, médicale et alimentaire aux populations dans le besoin autour du monde.

Messages clés

La capacité de la communauté humanitaire à répondre rapidement, efficacement et de façon prévisible aux crises naturelles ou liées à l’activité humaine a connu une amélioration extraordinaire ces vingt dernières années.

Ceci est principalement dû à l’engagement de milliers de travailleurs humanitaires qui ont dévoué leurs vies à la cause humanitaire, traduit leur idéalisme en actions et mis leurs principes en pratique. Leurs efforts désintéressés et non politiques sont d’une importance capitale pour faire accepter le fait que l’assistance humanitaire aux populations dans le besoin doit être impartiale et neutre, sans considération religieuse, de genre ou de race.

Cette première Journée mondiale de l'aide humanitaire est en partie dédiée à la mémoire de tous ceux et celles, travailleurs humanitaires, qui ont perdu leur vie en tentant de venir en aide aux communautés en détresse et qui, pour beaucoup, provenaient de ces mêmes communautés.

Parmi ces professionnels dévoués figure un des grands humanitaires, M. Sergio Vieira de Mello, décédé aux côtés de 21 autres collègues lors de l’attentat à la bombe contre l’Hôtel Canal à Bagdad. Nous tous, humanitaires, devons nous inspirer de son souvenir alors même que nos efforts pour porter assistance continuent d’être limités dans bien des endroits par des attaques de plus en plus violentes, fréquentes et ciblées à notre encontre.

Malgré tout ce que nous avons accompli, les défis auxquels font face des millions de gens à travers le monde restent édifiants. Aussi, aujourd’hui plus que jamais nous avons besoin d’une action humanitaire efficace et qui repose sur les principes humanitaires.

Les besoins augmentent plus vite que notre capacité à y faire face. Des conflits de longue date et sans issue continuent d’infliger aux populations civiles des souffrances inimaginables. Les catastrophes naturelles sont de plus en plus fréquentes et sévères. La communauté humanitaire internationale fait face à de nouvelles menaces issues des effets combinés de méga [grandes] tendances mondiales: les changements climatiques, la pauvreté extrême chronique, les crises financière et alimentaire, le manque d’eau et d’énergie, les migrations, l’explosion démographique, l’urbanisation galopante et les pandémies.

Source: Bureau de la coordination des affaires humanitaires (UNOCHA)

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU