ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée internationale de lutte contre la corruption
9 décembre

La Convention des Nations Unies contre la corruption

La Convention des Nations Unies contre la corruption PDF est le premier instrument international juridiquement contraignant de lutte contre la corruption. Elle est entrée en vigueur le 14 décembre 2005.

Traitant les aspects les plus importants de la lutte contre la corruption que sont la prévention, l’incrimination, la coopération internationale et le recouvrement d’avoirs, elle a été ratifiée, à ce jour, par plus des deux tiers des 193 États Membres de l’ONU. Elle pose aux fins de cette lutte un ensemble unificateur d’obligations et de principes directeurs de vaste portée.

La Convention est importante car toutes les mesures nationales, régionales et internationales de lutte contre la corruption s’inscrivent désormais dans le cadre d’un ensemble unique d’obligations et de principes directeurs. Toutefois, son efficacité ne sera réelle que si elle est rigoureusement appliquée.

Les pays peuvent se tourner vers les organismes des Nations Unies, en particulier le PNUD et l’UNODC, pour obtenir un appui technique, qui consiste notamment à fournir des conseils pour mettre en place et renforcer les institutions nationales anticorruption, élaborer des stratégies et des lois pour endiguer et prévenir la corruption et appliquer des programmes s’attaquant aux principales causes systémiques de la corruption.

L’UNODC, en sa qualité de gardien de la Convention, fournit une assistance technique aux États parties et aux États signataires en les aidant à assurer l’intégrité de leur système judiciaire, à améliorer leur législation, à échanger les bonnes pratiques et à élaborer des stratégies pour lutter efficacement contre la corruption.

Le PNUD lutte contre la corruption en s’efforçant de réduire la pauvreté, de promouvoir le développement durable et d’aider les pays à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement. Il contribue à renforcer les capacités des institutions de gouvernance pour qu’elles fonctionnent plus efficacement et, en étroite collaboration avec ses partenaires, offre une assistance et des conseils aux pays en développement sur la manière de lutter contre la corruption. Il porte ses efforts sur le renforcement du rôle des médias et de la société civile en vue d’inciter les citoyens à participer aux affaires publiques.

Source : Office des Nations Unies contre la drogue et le crime

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU