Le Président de la soixante-quinzième session de l'Assemblée générale, M. Volkan Bozkir
Le Président de la soixante-quinzième session de l'Assemblée générale, M. Volkan Bozkir
Photo :ONU/Mark Garten

Président de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies,
S.E. M. Volkan Bozkir

M. Volkan Bozkir préside l’Assemblée générale des Nations depuis le mardi 15 septembre 2020, pour une année.  

Événements

Les nombreuses fonctions du Président de l'Assemblée générale comprennent, entre autres, l'organisation d'événements, tels que des réunions de haut niveau, la négociation de documents finals et des consultations sur des questions spécifiques.

Le Président de la 75e session procède à l’ouverture et participe aux événements de haut niveau suivants : 

Calendrier des séances

 

Priorités
 

 

Une personne se lave les mains au robinet

Lutter ensemble contre la COVID-19

La pandémie de COVID-19 est non seulement une urgence sanitaire, mais cause également de nombreux dommages aux économies, aux systèmes éducatifs et plus généralement à toutes les personnes vulnérables. Dans notre réponse collective à la pandémie, nous devons nous concentrer sur le rétablissement de la confiance dans les institutions internationales.

La Chine signe la Charte des Nations Unies lors de la Conférence de San Francisco en 1945.

Commémoration des 75 ans de l'ONU

Le 75e anniversaire des Nations Unies est un moment de célébration - mais aussi de réflexion. Afin de continuer à remplir sa mission, l'Assemblée générale doit tendre la main à la société civile et aux autres parties prenantes. Elle doit faire entendre la voix des peuples du monde dans les débats de l’Assemblée.

 

Salle de l'Assemblée générale.

Renouveler notre engagement collectif en faveur du multilatéralisme

La pandémie a démontré qu’une coopération internationale était aussi nécessaire que bénéfique, des besoins humanitaires jusqu’au développement et la distribution d’un vaccin. Le système multilatéral est un outil essentiel non seulement pour s’attaquer aux défis actuels, mais aussi pour mieux se préparer aux futurs chocs mondiaux. 

Des membres des forces spéciales népalaises de la MINUAD ont mené une campagne de traitement médical parmi la population de Kuma Garadayat, un village situé dans le nord du Darfour.

Faire progresser l'agenda humanitaire en mettant l'accent sur les plus vulnérables

Le Sommet humanitaire mondial, qui s'est tenu à Istanbul en 2016, a mobilisé un soutien mondial en faveur de l'Agenda pour l'humanité. Alors que les conflits et les catastrophes naturelles continuent de susciter ld'immenses besoins humanitaires, ce soutien mondial doit se poursuivre. L'Assemblée générale peut jouer un rôle vital visant à renforcer la coordination de l'aide humanitaire et des secours en cas de catastrophe, en accordant une attention particulière aux plus vulnérables.

Détail de l'ODD n ° 3 à l'occasion de la Journée mondiale de la santé.

Agir pour la réalisation des objectifs de développement durable

Il ne nous reste plus qu'une décennie pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD). Malgré certains progrès, il est clair que nous ne sommes pas sur la bonne voie pour atteindre les 17 objectifs et cibles connexes. Si nous voulons réussir d'ici à 2030, nous avons besoin d'agir pour prendre en compte les menaces supplémentaires issues de la pandémie de COVID-19.

Inauguration d’une école à Kuma Garadayat (au nord du Darfour) dans le cadre des projets à impact rapide de la MINUAD.

Promouvoir l'égalité des sexes

Les avantages socio-économiques de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes sont indéniables. Pourtant, les inégalités restent profondément ancrées dans les sociétés du monde entier. Les femmes n'ont souvent pas accès à un travail décent, à un salaire égal, à une éducation de qualité et à des soins de santé adéquats. Elles souffrent de violence et de discrimination et sont souvent sous-représentées dans les processus décisionnels politiques et économiques. Cela doit changer.