En mémoire des disparus
Ceux qui ont donné leur vie au service des Nations Unies

Nigéria, le 26 août 2011

La Maison de l'ONU dans la capitale nigériane Abuja a été frappée le 26 août 2011 par un attentat à la voiture piégée. Ce bâtiment abritait 26 agences humanitaires et de développement du système des Nations Unies. Au total 24 personnes ont été tuées dans cet attentat. Douze étaient employés des Nations Unies, dont une employée recrutée au niveau international. Plus de 80 personnes ont été blessées.

La Vice Secrétaire générale de l'ONU, Asha-Rose Migiro, parle avec la presse

La Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Mme Asha-Rose Migiro, s'adresse à la presse le 28 août à l'extérieur de l'hôpital d'Abuja, après avoir rendu visite aux victimes de l'attentat. (Photo ONU/AP/Rebecca Blackwell)

Le 30 août 2011, soit quatre jours après l'attentat, le Secrétaire général Ban Ki-moon a présenté aux membres du Conseil de sécurité les dernières informations dispoibles sur l’attentat d' Abuja. Il a précisé que l'attaque avait été perpétrée par un kamikaze qui conduisait un véhicule bourré d'explosifs et a salué le courage et la dédication du personnel de l'ONU travaillant à Abuja, pour qui l'attaque a constitué un coup terrible et tragique.

Immédiatement après l'attentat, la Vice-Secrétaire générale de l'ONU Mme Asha-Rose Migiro s'est rendue à Abuja et, à son retour à New York, a rendu compte de la situation. Elle a notamment fait part de l'outrage exprimé par les membres du personnel de l'ONU au Nigéria et de leur inquiétude pour leurs collègues blessés. Elle a également dit au personnel rassemblé à New York qu'elle partageait leur indignation.

Liste des victimes