Imprimer
SC/12889
28 juin 2017

Le Comité du Conseil de sécurité concernant le Soudan tient une séance avec le Soudan et les États de la région

À sa huitième séance, tenue le 16 décembre 2016, le Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1591 (2005) concernant le Soudan s’est entretenu avec les représentants du Soudan, de l’Érythrée, de l’Éthiopie, de la Libye, de l’Ouganda et du Tchad en vue de continuer à renforcer le dialogue avec les délégations invitées, en particulier sur les obstacles que doit surmonter la région pour parvenir à la mise en œuvre intégrale et effective des mesures prévues dans ladite résolution en ce qui concerne le Darfour, ainsi que sur le rôle que le Comité et son groupe d’experts pourraient jouer afin d’appuyer le processus politique en cours au Darfour.  Il s’agissait de la quatrième séance de ce type depuis la création, en 2005, du Comité des sanctions concernant le Soudan.  Le Groupe d’experts sur le Soudan était également présent.

Les délégations invitées ont exprimé leur volonté résolue de mettre en œuvre les mesures de sanction et fait part de leurs vues et de leurs préoccupations à ce sujet.

Au cours de ces entretiens, les participants ont souligné qu’il était essentiel que le Soudan et les États Membres, et plus particulièrement ceux de la région, coopèrent étroitement avec le Comité et le Groupe d’experts afin d’assurer la mise en œuvre intégrale et effective du régime de sanctions, qui vise à apporter la paix et la stabilité au Darfour.  Les participants ont également souligné qu’il importait d’établir une relation de confiance entre le Soudan et le Groupe d’experts afin de garantir à ce dernier, notamment, l’accès en temps opportun au Darfour.

Les participants sont convenus que le dialogue engagé était très utile et devrait se poursuivre.

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.