Imprimer
CS/11606
21 octobre 2014
7280e séance – matin

Centrafrique: le Conseil de sécurité proroge l’autorisation donnée à l’Union européenne « de prendre toutes les mesures nécessaires »

Constatant que la situation en République centrafricaine continue de constituer une menace contre la paix et la sécurité internationales, le Conseil de sécurité a décidé, ce matin, de proroger jusqu’au 15 mars 2015 l’autorisation donnée à l’opération de l’Union européenne au paragraphe 44 de la résolution 2134 (2014).  En vertu de cette autorisation, l’Union européenne peut prendre toutes les mesures nécessaires, dans la limite de ses capacités et dans ses zones de déploiement.

Cette autorisation a été prorogée en vertu de la résolution 2181 (2014), présentée par la France et adoptée à l’unanimité des 15 membres du Conseil.

Texte du projet de résolution (S/2014/745)

Le Conseil de sécurité,

Rappelant ses précédentes résolutions et déclarations sur la République centrafricaine, en particulier ses résolutions 2121 (2013), 2127 (2013), 2134 (2014) et 2149 (2014),

Prenant note de la lettre datée du 3 octobre 2014, adressée au Président du Conseil de sécurité par Mme Catherine Samba-Panza, Présidente de transition de la République centrafricaine,

Prenant également note de la lettre datée du 7 octobre 2014, adressée au Président du Conseil de sécurité par Mme Catherine Ashton, Haut-Représentante de l’Union européenne,

Constatant que la situation en République centrafricaine continue de constituer une menace contre la paix et la sécurité internationales,

Agissant en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies,

Décide de proroger jusqu’au 15 mars 2015 l’autorisation donnée à l’opération de l’Union européenne au paragraphe 44 de la résolution 2134 (2014);

Décide de rester saisi de la question.

 

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.