Message d'António Guterres, Secrétaire général de l'ONU, pour la Journée 2019

Aujourd’hui, nous honorons plus d’un million d’hommes et de femmes qui ont servi comme soldats de la paix des Nations Unies depuis notre première mission en 1948.

Nous nous souvenons des plus de 3 800 membres du personnel qui ont payé de leur vie.

Nous exprimons notre plus profonde gratitude aux plus de 100 000 membres du personnel de maintien de la paix, civils, policiers et militaires, déployés aujourd'hui de par le monde, ainsi qu’aux pays qui fournissent ces femmes et hommes courageux et dévoués.

Cette année, l’Organisation des Nations Unies, se souvient que cela fait 20 ans que le Conseil de sécurité a ordonné pour la première fois une mission de maintien de la paix pour protéger les civils.

Chaque jour, les soldats de la paix protègent de la violence, souvent au péril de leur vie, des hommes, des femmes et des enfants. Dans le même esprit, en cette Journée internationale, la médaille Capitaine Mbaye Diagne pour acte de courage exceptionnel, est décernée pour la première fois.

Nous rendons hommage au soldat Chancy CHITETE, un Malawien qui était en service en République démocratique du Congo et a perdu la vie en essayant de sauver celle d’un autre soldat de la paix.

Les opérations de maintien de la paix des Nations Unies sont un investissement vital dans la paix et la sécurité mondiales.

Et c’est parce qu’elles exigent un ferme engagement de la communauté internationale que nous avons lancé l’initiative « Action pour le maintien de la paix », qui vise à rendre nos missions plus fortes, plus sûres et mieux adaptées à l’avenir.

Pour des millions de personnes dans les situations de conflit de par le monde, le maintien de la paix est une exigence porteuse d’espoir. Œuvrons ensemble afin que le maintien de la paix soit plus efficace pour protéger les populations et promouvoir la paix.

Je vous remercie.