Les personnes âgées

Une nouvelle composition démographique

La composition démographique de la population mondiale a considérablement changé au cours des dernières décennies. Entre 1950 et 2010, l'espérance de vie à l'échelle mondiale est passée de 46 à 68 ans et devrait passer à 81 ans d'ici à la fin du siècle. En 2018, pour la première fois dans l'histoire, les personnes âgées de 65 ans ou plus étaient plus nombreuses que les enfants de moins de cinq ans dans le monde. Le nombre de personnes âgées de 80 ans ou plus devrait tripler, passant de 143 millions en 2019 à 426 millions en 2050.

À l'heure actuelle, parmi les personnes âgées de 60 ans et plus, le nombre de femmes a dépassé de 66 millions celui des hommes. Parmi les personnes âgées de 80 ans et plus, les femmes sont presque deux fois plus nombreuses que les hommes et parmi les centenaires, les femmes sont quatre à cinq fois plus nombreuses que les hommes.

En 2050, 2 milliards de personnes, soit plus de 20% de la population mondiale, auront 60 ans ou plus. L'augmentation du nombre de personnes âgées sera la plus forte et la plus rapide du monde en développement, l'Asie étant la région comptant le plus grand nombre de personnes âgées et l'Afrique celle avec la croissance proportionnelle la plus importante. Dans cet esprit, il est nécessaire d’apporter une attention accrue aux besoins particuliers et aux défis auxquels sont confrontées de nombreuses personnes âgées.

Le manque de formation et de cadre normatif dans les institutions gériatriques

Dans la plupart des pays, les personnes âgées n'ont pas un accès suffisant aux services de santé, et la formation en médecine gériatrique est insuffisante par rapport à la demande pour ce type de soins. En outre, il existe un besoin croissant de services de soins de longue durée dans le monde entier. Ceux-ci ont traditionnellement été fournis de manière informelle par les proches, et sont aujourd'hui de plus en plus assumés par des professionnels de santé.

L'action de l'ONU

Le Plan d'action international de Vienne sur le vieillissement adopté lors de la première Assemblée mondiale sur le vieillissement, tenue à Vienne en 1982, a inspiré la réflexion et les plans d'action sur le vieillissement des 20 dernières années, qui ont été marqués par des politiques et des initiatives d'une importance capitale.

Le 14 décembre 1990, l’Assemblée générale des Nations Unies a de plus déclaré, par sa résolution 45/106, le 1er octobre Journée internationale des personnes âgées.

Elle a ensuite adopté, en 1991, par sa résolution 46/91, une « série de Principes des Nations Unies pour les personnes âgées » pour « mieux vivre les années gagnées », regroupant les aspects relatifs aux droits de l'homme. Ces Principes constituent une série de principes directeurs dans les domaines de l'indépendance, de la participation, des soins, de l'épanouissement personnel et de la dignité.

Enfin, en 2002, la deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement a adopté le Plan d'action international de Madrid sur le vieillissement afin de répondre aux opportunités et aux défis du vieillissement de la population au XXIe siècle et de promouvoir le développement d'une société plus inclusive pour tous les âges.