Message du Secrétaire général de l'ONU, António Guterres

18 décembre 2018

Les migrations favorisent la croissance économique, le dynamisme des sociétés et la tolérance. Elles offrent une chance à des millions de personnes en quête d’une vie meilleure, et profitent aussi bien aux communautés d’origine et qu’à celles de destination.

Mais quand elles ne sont pas suffisamment réglementées, les migrations risquent de renforcer les divisions au sein des sociétés et entre elles, de favoriser l’exploitation des êtres humains et les violences, et de saper la confiance dans les autorités.

Ce mois-ci, le monde a pris une mesure historique en adoptant le pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Appuyé par une majorité écrasante d’États Membres de l’Organisation, le pacte nous aidera à relever les véritables défis que posent les migrations tout en tirant parti de leurs nombreux avantages.

Le pacte est axé sur l’être humain et ancré dans les droits de l’homme.

Il montre la voie à suivre pour offrir davantage de voies légales de migration et lutter plus fermement contre la traite d’êtres humains. En cette Journée internationale des migrants, suivons la voie que nous montre le pacte mondial pour faire en sorte que les migrations profitent à tous.