« Prenons l’engagement de faire nôtres les idées novatrices qui nous permettront d’offrir une vie meilleure aux générations futures et nous donneront les clés d’un développement urbain durable et inclusif, au bénéfice de toutes et tous. » — António Guterres, Secrétaire général de l'ONU
affiche 2019

Des villes mieux administrées pour une meilleure qualité de vie

Plus de la moitié de la population mondiale vit aujourd’hui dans les villes. Ce chiffre devrait atteindre 68 % d’ici à 2050.

Les villes sont des moteurs de croissance économique : elles fourmillent d’idées, de commerces, de projets scientifiques, d’innovations. Bien planifiées et organisées, notamment grâce à des méthodes de planification et de gestion intégrées, elles peuvent favoriser le développement à long terme des sociétés sur les plans économique, social et environnemental. C’est la raison pour laquelle l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé de célébrer la Journée mondiale des villes le 31 octobre de chaque année [A/RES/68/239]. Elle invite ainsi les États, les organismes des Nations Unies, en particulier le Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat)  , les organisations internationales concernées, la société civile et toutes les autres parties intéressées à observer cette Journée et à la faire connaître au public.

Innovations et vie meilleure pour les générations futures

Le thème de la Journée mondiale des villes en 2019, « Une meilleure ville, une meilleure vie », était l'occasion de s'intéresser particulièrement aux innovations qui peuvent améliorer les conditions de vie des générations futures. La Journée mondiale des villes a été accueillie en 2019 par la ville d’Ekaterinbourg, en Fédération de Russie, et a été organisée conjointement par ONU-Habitat, le Gouvernement populaire de Shanghai et la ville d’Ekaterinbourg.

De plus en plus de personnes vivent dans les villes. L'urbanisation est sans doute l’une des tendances les plus transformatrices et complexes dans le monde. Il devient désormais crucial de faire en sorte que l’urbanisation garantisse une croissance économique soutenue et inclusive, le développement social et culturel et la protection de l’environnement. En veillant à ce que les villes soient planifiées, conçues, financées, développées, gouvernées et gérées correctement, il est possible d’utiliser l’urbanisation pour parvenir à un développement durable. Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) donne à cet égard quelques idées pour une vie urbaine prospère et juste.

Les principaux objectifs de la Journée mondiale des villes sont les suivants :

  • Accroître la sensibilisation à la façon dont les innovations numériques peuvent être utilisées pour la prestation de services urbains afin d’améliorer la qualité de vie et l’environnement urbain ;
  • Mettre en évidence et partager les meilleures pratiques prometteuses sur les nouvelles technologies d’avant-garde qui peuvent créer des villes plus inclusives ;
  • Présenter des possibilités de production d’énergie renouvelable dans les villes ;
  • Explorer comment les technologies d’avant-garde peuvent promouvoir l’inclusion sociale dans les villes, y compris celles qui sont les plus éloignées de la ville.

Elle vise notamment à promouvoir l’importance de la mise en oeuvre du Nouveau programme pour les villes , adopté en 2016 lors de la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III) à Quito, en Équateur, et à renforcer la coopération entre les pays pour saisir les opportunités et relever les défis en la matière.

 

 

 

Quels sont les enjeux des journées internationales ?