Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

Latest Statements

New York, 13 December 2013 - Secretary-General's radio message to the people of the Central African Republic [scroll down for the French version]

 

Hello.

This is Ban Ki-moon, United Nations Secretary-General.

I am deeply troubled by what is happening in your country and I want to speak to you personally.

Too many people are scared and the country is on the brink of ruin.

I appeal to everyone to follow the path of peace.

The bloodshed must stop.

Do not allow the voices of hatred to sow division where none existed before.

Whatever your faith or background, you share the same history and the same future.

I call on religious and community leaders -- Muslim and Christian -- to act as messengers for peace. 

I call on the transitional authorities to protect people and prevent further conflict.

And I have a clear message to all who would commit atrocities and crimes against humanity.

The world is watching.  You will be held to account.

The United Nations is committed to helping your country recover from this crisis.

You are not alone and we will not abandon you.

African and French troops are already on the ground and are making a difference.

More will come soon to help restore order. 

We are working to provide food, shelter and medicine.

And we will stand by your side to build lasting peace and a better future for all.

***

Message radiophonique du Secrétaire général adressé au peuple de la République Centrafricaine

 

Bonjour,

Ici Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.

Je suis profondément perturbé par ce qui se passe dans votre pays et je tiens à m’adresser à vous personnellement.

Vous êtes trop nombreux à vivre dans la peur et le pays est au bord de la ruine.

J’exhorte chacun d’entre vous à suivre la voie de la paix.

L’effusion de sang doit cesser.

Ne laissez pas ceux qui prêchent la haine diviser ce qui était uni.

Quel que soit votre confession ou votre milieu d’origine, vous partagez la même histoire et le même avenir.

Je demande aux dirigeants religieux et aux responsables locaux – qu’ils soient musulmans ou chrétiens – de se faire messagers de la paix.

Je demande aux autorités de transition de protéger les populations et de prévenir de nouveaux conflits.

Et pour tous ceux qui voudraient commettre des atrocités ou des crimes contre l’humanité, j’ai un message clair.

Le monde vous observe et vous aurez à répondre de vos actes.

L’Organisation des Nations Unies est résolue à aider votre pays à surmonter cette crise.

Vous n’êtes pas seuls et nous ne vous abandonnerons pas.

Des troupes africaines et françaises sont déjà déployées sur le terrain, et font œuvre utile.

D’autres contingents viendront bientôt les renforcer pour aider à rétablir l’ordre.

Nous nous employons à fournir des vivres, des abris et des médicaments.

Et nous resterons à vos côtés pour bâtir une paix durable et un meilleur avenir pour tous.


Statements on 13 December 2013