Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

Latest Statements

New York, 8 February 2012 - Statement attributable to the Spokesperson for the Secretary-General on the security situation in northern Mali [scroll down for French]

The Secretary-General is deeply concerned about the fighting between Tuareg rebel groups and Government forces in northern Mali. He is especially troubled by the large-scale humanitarian consequences of the crisis, including civilian casualties and thousands of internally displaced persons with many more seeking refuge in neighbouring countries, thus aggravating an already dire humanitarian situation throughout the Sahel region.

The Secretary-General condemns the use of violence as a means to achieve political objectives. He therefore calls on the rebel groups to immediately cease their attacks and to engage in dialogue with the Government of Mali to resolve their grievances.

The Secretary-General reiterates the support of the United Nations for efforts to find a peaceful and durable solution to this crisis.

******

Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général sur la situation sécuritaire au nord du Mali

Le Secrétaire général est très préoccupé par les combats en cours entre des groupes rebelles touaregs et les forces gouvernementales au nord du Mali. Il s'inquiète tout particulièrement de l'ampleur des conséquences humanitaires de la crise, affectant notamment des victimes civiles innocentes, des milliers de personnes déplacées et de nombreuses autres personnes contraintes de trouver refuge dans les pays voisins, contribuant ainsi à aggraver une situation humanitaire déjà très critique dans la région du Sahel.

Le Secrétaire général condamne l'usage de la violence à des fins politiques. Il appelle donc les groupes rebelles à cesser immédiatement leurs attaques et à entamer un dialogue avec le Gouvernement du Mali pour résoudre leurs griefs.

Le Secrétaire général renouvelle le soutien des Nations Unies aux efforts déployés pour trouver une solution pacifique et durable


Statements on 8 February 2012