Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

New York, 13 February 2016 - Statement attributable to the Spokesman for the Secretary-General on the eve of the second round of the presidential election and the new round of legislative elections in the Central African Republic


The Secretary-General calls on all Central Africans, including the candidates, to ensure that the presidential run-off and the new round of legislative elections, scheduled to take place on Sunday, 14 February, are conducted in a peaceful and credible manner.

The Secretary-General commends the Transitional Authorities for their efforts to complete the transition process by 31 March 2016. Sunday's polls will bring the country closer to the end of the transition and a return to constitutional order. These are important steps towards political stability and long-term economic recovery.

The Secretary-General recalls the significant support provided by MINUSCA to the electoral process. He reiterates the determination of the Mission to take all necessary measures to prevent any disruption of Sunday's elections.

The Secretary-General calls on all stakeholders to maintain an environment conducive to peaceful and credible elections, in keeping with the spirit of the Code of Conduct signed by the candidates and political parties. He urges them to resolve any dispute that may arise from the elections through established legal channels. Those who instigate or perpetrate acts of violence will be held accountable.

The Secretary-General reaffirms the unwavering commitment of the United Nations, working closely with the Economic Community of Central African States, the African Union and other members of the international community, to help the people of the Central African Republic advance towards a future of peace, stability and reconciliation.

Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général à la veille du second tour de l’élection présidentielle et du nouveau tour des élections législatives en République centrafricaine

Le Secrétaire général appelle tous les Centrafricains, y compris les candidats, à assurer la conduite pacifique et crédible du second tour de l’élection présidentielle et du nouveau tour des élections législatives, prévues ce dimanche 14 février.

Le Secrétaire général félicite les autorités de transition pour leurs efforts visant à mener à son terme le processus de transition d'ici au 31 mars 2016. Les scrutins prévus ce dimanche permettront au pays d'avancer vers la fin de la période de transition et le retour à l’ordre constitutionnel. Ils constituent une étape importante vers la stabilité politique et le redressement économique à long terme.

Le Secrétaire général rappelle l’appui significatif de la MINUSCA à ce processus électoral. Il réitère la détermination de la Mission à prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher toute perturbation.

Le Secrétaire général appelle toutes les parties prenantes à continuer d’agir dans l’esprit du code de bonne conduite signé par les candidats et les partis politiques participant au scrutin. Il les encourage à maintenir un environnement propice à des élections pacifiques et crédibles, et à résoudre toute contestation qui pourrait résulter de ces élections à travers les moyens juridiques établis. Les instigateurs ou auteurs d’actes de violence seront tenus responsables.

Le Secrétaire général réaffirme l’engagement résolu des Nations Unies, en étroite collaboration avec la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale et l’Union africaine, ainsi que les autres membres de la communauté internationale, à accompagner le peuple centrafricain vers un futur de paix, de stabilité et de réconciliation.

 


Statements on 13 February 2016