Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

Latest Statements

7/24/2014

New York, 24 July 2014 - Statement attribuable to the Spokesperson for the Secretary-General on the adoption of a consensual roadmap for the inter-Malian negotiations [scroll down for French version]


The Secretary-General congratulates the Malian parties on the adoption today of a consensual roadmap at the end of the first round of the inter-Malian negotiations hosted by Algeria. He commends participants for their willingness to engage in constructive dialogue in line with the 18 June 2013 Ouagadougou Agreement. He welcomes Algeria’s constructive role in this process and notes that the second phase of the negotiations will start in mid-August.

The Secretary-General nonetheless remains deeply concerned by the deteriorating security situation in parts of Northern Mali, including armed confrontations. Such confrontations violate the Ouagadougou Agreement and the Ceasefire Agreement of 23 May 2014.

The Secretary-General calls on all parties to immediately cease all hostilities and to cooperate with the MINUSMA-led joint security commission agreed upon in Algiers. This is essential to foster conditions favorable to the progress of the ongoing talks.

Déclaration attribuable au Porte-parole du Secrétaire général sur l’adoption d’une feuille de route consensuelle pour les négociations inter-maliennes

Le Secrétaire général félicite les parties maliennes pour l’adoption aujourd’hui d’une feuille de route consensuelle à l’issue de la première phase des négociations inter-maliennes qui a eu lieu sous l’égide de l’Algérie. Le Secrétaire général félicite les participants pour leur volonté de s’engager en faveur d’un dialogue constructif tel que prévu par l’Accord de Ouagadougou du 18 juin 2013. Il se félicite du rôle positif que l’Algérie a joué dans ce processus et note que la seconde phase des négociations débutera à la mi-août.

Le Secrétaire général demeure toutefois profondément préoccupé par la détérioration de la situation sécuritaire dans certaines parties du nord Mali, y compris des affrontements armés. Ces confrontations constituent une violation de l’Accord de Ouagadougou du 18 juin 2013 et de l’Accord de cessez-le-feu du 23 mai 2014.

Le Secrétaire général appelle toutes les parties à mettre immédiatement fin aux hostilités et à coopérer avec la Commission sécuritaire conjointe mise en place à Alger et présidée par la MINUSMA. Cela est essentiel à la mise en place de conditions favorables au progrès des pourparlers en cours.

New York, 24 juillet 2014


Statements on 24 July 2014