Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

New York, 2 July 2015 - Statement attributable to the Spokesman for the Secretary-General on the attack against United Nations peacekeepers in Mali [Scroll down for French Version]


The Secretary-General condemns the attack today against a convoy of the United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA), on the Goundam-Timbuktu axis in the Timbuktu region, which killed six peacekeepers and injured five others. All the killed and injured peacekeepers are from Burkina Faso.

The Secretary-General reminds all parties that attacks against United Nations peacekeepers constitute a serious violation of international law and urges all those responsible to be brought swiftly to justice.

These attacks will not alter the determination of the United Nations to support the Malian people and the peace process, including through its assistance to the implementation of the Agreement for Peace and Reconciliation in Mali.

This attack brings the total number of casualties from hostile acts since the beginning of the mission on 25 April 2013 to 42 peacekeepers killed, including ten in 2015 alone, and 166 peacekeepers wounded.

The Secretary-General commends the brave men and women serving in MINUSMA for their efforts to bring lasting peace to Mali under such difficult conditions.

The Secretary-General expresses his sincere condolences to the family of the victims and to the Government of Burkina Faso, and he wishes a speedy recovery to the wounded.

***************

Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général de l'ONU à propos de l’attaque contre des soldats de la paix de l’ONU au Mali

Le Secrétaire général condamne l'attaque aujourd’hui contre un convoi de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation intégrée au Mali (MINUSMA) sur l'axe Goundam-Tombouctou, dans la région de Tombouctou, qui a tué six soldats de la paix et en a blessé cinq autres. Les casques bleus tués et blessés sont originaires du Burkina Faso.

Le Secrétaire général rappelle à toutes les parties que les attaques contre les casques bleus des Nations Unies constituent une grave violation du droit international et demande instamment que tous les responsables soient rapidement traduits en justice.

Ces attaques n’entameront pas la détermination des Nations Unies à soutenir le peuple malien et le processus de paix, y compris à travers son assistance à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

Cette attaque porte le nombre total de victimes d’actes hostiles depuis le début de la Mission, le 25 avril 2013, à 42 casques bleus tués, dont dix en 2015, et 166 casques bleus blessés.

Le Secrétaire général salue les hommes et les femmes qui servent au sein de la MINUSMA  pour leurs efforts visant à apporter une paix durable au Mali dans ces conditions difficiles.

Le Secrétaire général exprime ses sincères condoléances aux familles des victimes et au Gouvernement du Burkina Faso, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

New York, 2 Juillet 2015


Statements on 2 July 2015