Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

Off-the-Cuff

Secretary-General's press encounter in Burkina Faso

Ouagadougou, Burkina Faso, 7 November 2013

Merci. Good afternoon, ladies and gentleman. It’s a great pleasure to meet you as [part] of our visit to Burkina Faso.

I am very pleased to be in Burkina Faso and to be joined by such distinguished members of the delegation of the international community.

I thank President Blaise Compaoré and the government and people of Burkina Faso for their warm hospitality and welcome and contribution.

I congratulated President Compaoré for his efforts to alleviate poverty and accelerate economic growth.  I am very encouraged by the commitment of the government and people of Burkina Faso to achieve the Millennium Development Goals.

Burkina Faso is an active player in the Sahel region. You are greatly contributing to forging solutions to the many challenges facing the Sahel and West Africa.

I commended President Compaoré for his continued push for peace and security in West Africa, in particular in Mali and I appreciated his role as mediator in many crises in Africa.

J’ai écouté avec grand intérêt ce qui m’a été dit au sujet des préoccupations et des priorités du Burkina Faso concernant la coopération régionale. J’ai engagé tous les pays du Sahel à continuer de collaborer de près pour remédier aux facteurs d’instabilité.

Les pays de la région, y compris le Burkina Faso, tout comme les organisations régionales et internationales, ont chacun leurs forces.

Mais nous devons travailler ensemble pour trouver des solutions durables à la crise du Sahel.

Nous devons nous employer plus vigoureusement à autonomiser les femmes, à élargir les possibilités qui s’offrent aux jeunes, à promouvoir des moyens de subsistance durables et à faire en sorte que tous les Sahéliens aient les moyens de se construire un avenir meilleur.

La paix ne peut durer sans le développement, et le développement ne peut durer sans la paix. La paix et le développement doivent aller de pair.

Nous avons noué ce partenariat qui sort de l’ordinaire parce que nous savons que le Sahel a besoin d’efforts sortant de l’ordinaire.

Les Nations Unies s’engagent à renforcer leurs efforts en faveur d’une gouvernance inclusive et efficace à travers la région; aider les pays de la région à fauire face aux menaces transfrontalières; et à consolider la résilience des peuples et des communautés dans le cadre d’un agenda de développement à long terme.

Ensemble, je sais que nous pouvons aider les peuples du Burkina Faso et du Sahel tout entier à surmonter la précarité pour s’engager sur la voie d’un avenir plus stable, dont ils ont besoin et qu’ils méritent.

Je vous remercie. Thank you.