Le Secrétaire général est gravement préoccupé par l’escalade du conflit syrien et par le sort de 2 500 civils pris au piège à Homs

2 Juillet 2013
SG/SM/15147

Le Secrétaire général est gravement préoccupé par l’escalade du conflit syrien et par le sort de 2 500 civils pris au piège à Homs

2/07/2013
Communiqué de presse
SG/SM/15147
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EST GRAVEMENT PRÉOCCUPÉ PAR L’ESCALADE DU CONFLIT SYRIEN

ET PAR LE SORT DE 2 500 CIVILS PRIS AU PIÈGE À HOMS

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général suit avec une grave préoccupation l’escalade du conflit en Syrie, en particulier le développement de la situation à Homs, où les combats ont fait rage ces derniers jours.

Environ 2 500 civils demeurent pris au piège dans la ville de Homs.  Le Secrétaire général exhorte les parties en conflit à faire tout ce qui est possible pour éviter les pertes civiles et permettre un accès humanitaire immédiat, ainsi que la possibilité pour les civils pris au piège de quitter les lieux sans craindre d’être persécutés.

Il rappelle à tous les combattants les obligations qui leur incombent en vertu du droit international et souligne que les responsables d’atrocités devront rendre des comptes.  Le Secrétaire général exprime sa préoccupation face aux menaces proférées contre deux villages chiites situés dans le nord de la province d’Alep, et dont certaines parties veulent s’emparer.

Le Secrétaire général lance une nouvelle fois un appel pour qu’il soit mis fin à la fourniture d’armes à toutes les parties belligérantes et exhorte les parties syriennes et leurs partisans à se concentrer davantage sur ​​la recherche d’une solution politique qui demeure l’unique issue à cette tragédie.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.