Le Secrétaire général se réjouit de l’adoption, par l’Assemblée générale, du premier Traité sur le commerce des armes

2 avril 2013
SG/SM/14919-CD/3426

Le Secrétaire général se réjouit de l’adoption, par l’Assemblée générale, du premier Traité sur le commerce des armes

2/04/2013
Secrétaire général
SG/SM/14919 CD/3426
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SE RÉJOUIT DE L’ADOPTION, PAR L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE,

DU PREMIER TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES

Ci-après, figure la déclaration du Secrétaire général à l’occasion de l’adoption, par l’Assemblée générale, du Traité sur le commerce des armes:

Je me réjouis de l’adoption, aujourd’hui, par l’Assemblée générale, du premier Traité sur le commerce des armes.  Il s’agit d’un succès diplomatique historique, l’aboutissement de rêves de longue date et de nombreuses années d’efforts. 

C’est une victoire pour les peuples du monde.

Le Traité sur le commerce des armes rendra plus difficile le détournement des armes létales vers le marché illicite et permettra d’éviter que des chefs de guerre, des pirates, des terroristes, des criminels et leurs semblables acquièrent ces armes mortelles.

Ce sera un nouvel outil puissant dans nos efforts visant à prévenir de graves violations des droits de l’homme ou des violations du droit international humanitaire.  Et il fournira l’élan tant nécessaire aux autres efforts en faveur du désarmement mondial et de la non-prolifération.

Je félicite les États de leur volonté de compromis sur un certain nombre de questions complexes, ce qui nous permet de disposer d’un texte de traité fort et équilibré.

Je salue les membres de la société civile pour le rôle essentiel qu’ils ont joué dès le début de ce processus, grâce à leur contributions éclairées et à un soutien enthousiaste.

Je félicite l’Ambassadeur Peter Woolcott, de l’Australie, pour la façon ouverte et transparente avec laquelle il a mené sa présidence impressionnante de la Conférence finale qui a abouti à l’adoption du Traité aujourd’hui.

Je tiens également à exprimer ma sincère gratitude à l’Ambassadeur Roberto García Moritán, de l’Argentine, qui a exercé pendant toutes ces années un leadership sans faille du processus du traité sur le commerce des armes.

L’adoption de ce traité montre les grandes choses qui peuvent être obtenues lorsque les gouvernements et la société civile travaillent ensemble par le biais des Nations Unies.

Je demande à tous les gouvernements d’unir leurs forces avec la société civile afin d’assurer qu’il soit mis en œuvre de matière pleine et efficace.

Les Nations Unies apporteront leur plein appui pour s’efforcer d’être à la hauteur des promesses de cet instrument mondial historique.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.