Le Secrétaire général nomme le général Delali Johnson Sakyi, du Ghana, à la tête de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud

11 décembre 2012
SG/A/1381-BIO/4434-PKO/324

Le Secrétaire général nomme le général Delali Johnson Sakyi, du Ghana, à la tête de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud

11/12/2012
Secrétaire général
SG/A/1381
BIO/4434
PKO/324
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique


LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME LE GÉNÉRAL DELALI JOHNSON SAKYI, DU GHANA,

À LA TÊTE DE LA MISSION DES NATIONS UNIES AU SOUDAN DU SUD


Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, a annoncé aujourd’hui la nomination du général de division Delali Johnson Sakyi, du Ghana, en tant que Commandant de la force de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS).


Le général Sakyi succède au général de division Moses Bisong Obi, du Nigéria, qui a servi à la fois au sein de la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS) et de la MINUSS, jusqu’au 18 novembre dernier.


Le Secrétaire général exprime sa gratitude pour la contribution significative qu’il a apportée à ces deux Missions où il a accompli, pendant une période critique, deux ans et sept mois.  Cette période a été marquée par la signature de l’Accord de paix global entre le Gouvernement du Soudan et le Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM), et par l’organisation pacifique du référendum d’autodétermination au Soudan du Sud, qui a donné lieu à la création d’un nouvel État.


Le général de division Sakyi apporte une expérience de 34 années de commandement militaire tant au niveau national qu’au niveau international.  Depuis janvier 2012, le général de division Sakyi était Commandant adjoint au sein du commandement des Forces armées ghanéennes et de la division des officiers subalternes de l’École militaire.  De 1979 à 2011, le général de division Sakyi a occupé des postes de commandement, du niveau de simple peloton à celui de la brigade, ainsi que des postes au sein de l’état-major ou des opérations des forces armées de son pays.


Il a servi au sein de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), en tant que commandant du secteur d’Abidjan en 2008.  Il a aussi dirigé le contingent ghanéen dans plusieurs missions de maintien de la paix, à savoir: la deuxième Force d’urgence des Nations Unies (UNEF II) en 1979; la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) en 1986 et 1993; la Force de protection des Nations Unies (FORPRONU) en 1995; et le Groupe de contrôle de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (ECOMOG) à la fois au Libéria et en Sierra Leone pendant la période 1998-1999.  Il a aussi servi au sein de la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), pendant la période 2002-2003.


Le général de division Sakyi est titulaire d’un diplôme en administration publique du Greenhill College de l’Institut ghanéen de gestion et d’administration publique d’Accra.  Il est également diplômé de l’Académie militaire d’Accra dans les disciplines relatives au commandement et à la formation des officiers de haut rang.  Il a aussi suivi les formations destinées au commandement des armées de l’Académie militaire de Nanjing, en Chine, ainsi que celle destinée aux chefs de mission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest dispensée par le National Defence College d’Abuja, au Nigéria.


Né au Ghana en 1954, le général Sakyi est marié et a trois enfants.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.