Conférence de presse sur les préparatifs de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio 2012)

8 mars 2011
Conférence de presse

Conférence de presse sur les préparatifs de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio 2012)

08/03/2011
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LES PRÉPARATIFS DE LA CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES

SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE (RIO 2012)

Le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, M. Sha Zukang, a affirmé devant la presse, mardi matin, que la prochaine Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio 2012) représenterait pour la communauté internationale une « opportunité historique » en vue de définir des voies plus sûres vers un monde plus propre, plus écologique et plus prospère pour tous.

M. Sha était accompagné, lors de cette conférence de presse conjointe au Siège des Nations Unies, à New York, d’une délégation du Brésil venue présenter les enjeux de la Conférence, qui se tiendra à Rio, du 4 au 6 juin 2012, 20 ans après la première Conférence de l’ONU sur l’environnement et le développement ou « Sommet de la Terre », qui s’était déroulée dans la même ville.

M. Sha, qui est également Secrétaire général de Rio 2012, s’est dit heureux que le Brésil accueille une telle manifestation, ce pays, a-t-il dit, ayant « démontré en deux décennies sa capacité à faire du développement durable une question d’intérêt national et international ». 

Le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales a également évoqué les travaux du Comité préparatoire de la Conférence, qui s’achèvent ce soir à New York.  Le Comité, a-t-il expliqué, aura permis, en deux jours de réunions, de clarifier les axes prioritaires de Rio 2012, qui sont l’« économie verte » dans le contexte de l’éradication de la pauvreté et la gouvernance du développement durable.  Il est également parvenu à esquisser un premier état du document final qui devra être adopté lors de la Conférence, a-t-il ajouté.

S’exprimant en sa qualité de représentant du pays hôte, M. Luiz Alberto Figueiredo Machado a assuré que Rio 2012 ne serait pas simplement l’occasion de faire le bilan des expériences tentées par la communauté internationale au cours des 20 dernières années sous l’égide des trois piliers du développement durable: économique, social et environnemental.  « Nous en profiterons aussi pour nous pencher sur les questions émergentes et les nouveaux défis qui se sont posés depuis 1992. »

Cette Conférence, a observé de son côté le Ministre conseiller au Ministère des relations extérieures du Brésil, M. Laudemar Aguiar, se présentera comme une « plate-forme de discussions aussi large que possible » pour parvenir à un « document final reflétant une position commune de tous les États Membres, mais qui tienne également compte des préoccupations légitimes de la société civile et du milieu des affaires ».

M. Aguiar a indiqué que le site de la Conférence serait situé près du port de Rio, dans un lieu qui sera à la fois « magnifique et respectueux de l’environnement ».  Une attention toute particulière a été accordée à la société civile, qui sera regroupée à proximité immédiate du site de la Conférence, a-t-il annoncé.  « La pluralité des opinions est une excellente chose pour le déroulement de la conférence », a poursuivi le Ministre conseiller brésilien.

La Conférence de Rio sera précédée d’une dernière session du Comité préparatoire, du 28 au 30 mai.  La Conférence et cette session du Comité seront liées entre elles par une série de manifestations parallèles qui se tiendront à Rio dans l’intervalle pour attirer l’attention sur les enjeux de la Conférence comme sur les questions émergentes.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.