Le Conseil de sécurité autorise le transfert de la MINUL vers l’ONUCI de trois compagnies d’infanterie et de cinq hélicoptères

16 février 2011
CS/10176

Le Conseil de sécurité autorise le transfert de la MINUL vers l’ONUCI de trois compagnies d’infanterie et de cinq hélicoptères

16/02/2011
Conseil de sécurité
CS/10176
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil de sécurité                                        

6482e séance – après-midi                                  

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ AUTORISE LE TRANSFERT DE LA MINUL VERS L’ONUCI

DE TROIS COMPAGNIES D’INFANTERIE ET DE CINQ HÉLICOPTÈRES

Le Conseil de sécurité a autorisé le Secrétaire général, cet après-midi, à prolonger de trois mois au plus le transfert, à titre temporaire, de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) à l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), de trois compagnies d’infanterie, d’une unité aérienne constituée de deux hélicoptères de transport militaires ainsi que de trois hélicoptères armés et de leur équipage.

Le Conseil de sécurité, par la résolution 1968 (2011), adoptée à l’unanimité, et dont le projet avait été présenté par la France, a sollicité, à cet égard, l’aide des pays qui fournissent des effectifs militaires ou de police.

LA SITUATION EN CÔTE D’IVOIRE

Texte du projet de résolution S/2001/75

Le Conseil de sécurité,

Rappelant ses résolutions antérieures, en particulier les résolutions 1967 (2011), 1962 (2010), 1951 (2010), 1946 (2010), 1942 (2010) et 1933 (2010), et les déclarations de son président relatives à la situation en Côte d’Ivoire et dans la sous-région,

Rappelant les arrangements de coopération entre missions prévus aux paragraphes 4 à 6 de sa résolution 1609 (2005) et au paragraphe 6 de sa résolution 1938 (2010), et rappelant en outre les paragraphes 3 et 4 de sa résolution 1967 (2011) et le paragraphe 7 de sa résolution 1962 (2010),

Rappelant son intention d’envisager d’autoriser le Secrétaire général à redéployer à titre temporaire d’autres effectifs, selon que de besoin, entre la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) et la Mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) et conscient de la nécessité d’aider la MINUL à s’acquitter de son mandat,

Rappelant la lettre datée du 7 janvier 2011 (S/2011/5), dans laquelle le Secrétaire général souligne le rôle essentiel joué par les ressources transférées de la MINUL à l’ONUCI dans les circonstances difficiles actuelles en Côte d’Ivoire,

Réaffirmant son plein appui au Représentant spécial du Secrétaire général en Côte d’Ivoire dans l’accomplissement de son mandat,

Agissant en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies,

Décide d’autoriser le Secrétaire général, en application des paragraphes 3 et 4 de sa résolution 1967 (2011), du paragraphe 6 de sa résolution 1962 (2010), de sa résolution 1951 (2010) et des paragraphes 4 et 6 de sa résolution 1609 (2005), à prolonger de trois mois au plus le transfert à titre temporaire, de la MINUL à l’ONUCI, de trois compagnies d’infanterie, d’une unité aérienne constituée de deux hélicoptères de transport militaires ainsi que de trois hélicoptères armés et de leur équipage;

Sollicite l’aide des pays qui fournissent des effectifs militaires ou de police à cet égard;

Décide de rester activement saisi de la question.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.