DÉCLARATION DU QUATUOR POUR LE MOYEN-ORIENT

30 mai 2007
SG/2128-PAL/2078

DÉCLARATION DU QUATUOR POUR LE MOYEN-ORIENT

30/05/2007
Secrétaire général
SG/2128
PAL/2078
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION DU QUATUOR POUR LE MOYEN-ORIENT


On trouvera ci-après le texte de la déclaration faite aujourd’hui à Berlin par le Quatuor (États-Unis, Fédération de Russie, Nations Unies et Union européenne:


Les principaux responsables du Quatuor –le Ministre russe des affaires étrangères Sergei Lavrov, la Secrétaire d’État américaine Condoleezza Rice, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, le Haut Représentant pour la politique étrangère et de sécurité commune Javier Solana, le Ministre allemand des affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier et la Commissaire européenne chargée des relations extérieures Benita Ferrero-Waldner– se sont réunis aujourd’hui à Berlin pour discuter de la situation au Moyen-Orient.


Le Quatuor s’est dit vivement préoccupé par les récentes violences entre factions rivales à Gaza.  Il a appelé tous les Palestiniens à renoncer immédiatement à toute violence et à respecter le cessez-le-feu.  Il a appelé aussi le Gouvernement de l’Autorité palestinienne à faire le nécessaire, en coopération avec le Président [Mahmoud] Abbas et les acteurs de la région, pour rétablir l’ordre public, notamment pour faire relâcher le journaliste de la BBC Alan Johnston.


Le Quatuor a énergiquement condamné les tirs continus de roquettes Qassam sur le Sud israélien ainsi que l’accumulation d’armes par le Hamas et d’autres groupes terroristes à Gaza.  Il a fait sien l’appel lancé par le Président Abbas de l’Autorité palestinienne pour mettre fin immédiatement à cette violence, et appelé tous ceux qui composent le Gouvernement de l’Autorité palestinienne ainsi que tous les groupes palestiniens à coopérer avec le Président Abbas à cette fin.  Le Quatuor a appelé à la libération immédiate et sans conditions du caporal israélien Gilad Shalit.  Il a exhorté Israël à faire preuve de retenue dans ses opérations de sécurité pour éviter de faire des victimes parmi les civils ou de causer des dégâts aux équipements civils.  Il a noté que la détention d’élus faisant partie du Gouvernement et de l’Assemblée législative de la Palestine soulevait de graves préoccupations et a demandé leur libération.  Le Quatuor a fait savoir qu’il faisait sien le communiqué de presse du Conseil de sécurité en date du 30 mai concernant la rupture du cessez-le-feu dans la bande de Gaza.


Le Quatuor a salué la poursuite du dialogue entre le Premier Ministre [Ehud] Olmert et le Président Abbas, notamment les sommets bilatéraux, et s’est dit favorable aux efforts faits par les États-Unis pour faire progresser les dossiers concernant la sécurité ainsi que les déplacements et l’accès.  Il est convenu que les déplacements et l’accès étaient essentiels et, à cet égard, a appelé les deux parties à appliquer intégralement l’Accord sur les déplacements et l’accès du 15 novembre 2005.  Il a exhorté les parties à œuvrer de manière positive et constructive pour faire renaître la confiance et créer un cadre qui favorise l’évolution politique vers la création d’un État palestinien, conformément à la Feuille de route et aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies en la matière, question qui doit également être abordée dans le cadre de ces entretiens bilatéraux.  Les Palestiniens doivent pouvoir se convaincre que leur État sera viable et les Israéliens qu’un futur État palestinien, loin de constituer une menace, sera une source de sécurité.


Le Quatuor a salué l’excellente contribution du Mécanisme international temporaire et approuvé la propagation de son mandat pour trois mois, de juillet à septembre 2007.  Il a appelé les donateurs à honorer les promesses d’appui qu’ils avaient faites auparavant.  Le Quatuor a également noté que le rétablissement des transferts des recettes fiscales et douanières perçues par Israël pour le compte de l’Autorité palestinienne aurait une influence majeure sur l’économie palestinienne.  À cet égard, il a incité Israël et l’Autorité palestinienne à envisager de rétablir ces transferts par l’intermédiaire du Mécanisme international temporaire afin d’améliorer les conditions économiques et humanitaires en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.  Au vu de l’accroissement de l’appui régional apporté aux Palestiniens, le Quatuor a décidé d’étudier les priorités d’affectation d’une aide supplémentaire de la part des donateurs, en s’intéressant particulièrement aux programmes pour les infrastructures et le développement à même d’améliorer directement le quotidien des Palestiniens, et invité les parties à faire des propositions concrètes au sujet de l’appui international qui pourrait être utile à ce stade.


Le Quatuor s’est félicité de la prorogation du mandat de la Mission d’assistance frontalière de l’Union européenne au point de passage de Rafah (EU-BAM Rafah) et a réaffirmé qu’il importait de rétablir le cours normal des opérations à cet endroit.  Conscient de la menace que les activités de contrebande continuent de faire peser sur la sécurité israélienne et palestinienne, il a accueilli favorablement les progrès accomplis au sein du Comité de sécurité quadrilatéral et invité toutes les parties à redoubler d’efforts pour renforcer la sécurité le long de la frontière entre l’Égypte et la bande de Gaza.


Le Quatuor s’est félicité de l’appui renouvelé à l’Initiative de paix arabe, notant que dans la Feuille de route celle-ci était considérée comme une composante essentielle des efforts internationaux visant à faire avancer le processus de paix dans la région.  L’Initiative offre une perspective politique régionale bienvenue pour Israël et vient compléter les efforts menés par le Quatuor et les parties elles-mêmes pour instaurer une paix négociée, complète, juste et durable.  Le Quatuor a fait observer qu’il avait eu une réunion fructueuse avec les membres de la Ligue arabe à Charm el-Cheikh le 4 mai et qu’il espérait que les États arabes maintiendraient leur engagement.  Il a noté avec satisfaction que la Ligue avait l’intention d’engager Israël dans l’Initiative et que ce dernier se montrait favorable à cette démarche.  Rappelant certains éléments de la décision prise le 18 avril par le Comité de suivi de la Ligue, le Quatuor a vivement encouragé toutes les parties concernées à prouver leur ferme intention de faire la paix.  Il a réaffirmé qu’il était nécessaire que le Gouvernement palestinien soit acquis à la non-violence, reconnaisse l’État d’Israël et accepte les obligations et accords antérieurs, y compris la Feuille de route, et a rappelé sa volonté d’appuyer un tel Gouvernement.  Le Quatuor a encouragé la poursuite et l’extension des relations entre les États arabes et Israël, et incité ce dernier à prendre des mesures pour répondre aux préoccupations soulevées dans la décision prise par la Ligue le 18 avril, notamment en mettant fin à l’extension de ses colonies et en retirant ses avant-postes illégaux, comme demandé dans la Feuille de route.


Pour l’avenir, le Quatuor a examiné le programme des prochains mois en ce qui concerne l’appui aux progrès aux niveaux bilatéral et régional.  Ses principaux responsables sont convenus de se retrouver en juin dans la région avec les Israéliens et les Palestiniens afin de faire le point sur les progrès réalisés et d’étudier comment aller de l’avant.  Le Quatuor a également décidé de retrouver dans la région les membres de la Ligue arabe en vue de donner suite à l’Initiative de paix arabe et aux efforts déployés sur le plan régional.  Les principaux responsables ont chargé leurs émissaires de se réunir auparavant pour dresser le bilan et explorer les différentes possibilités pour poursuivre l’action.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.