ADOPTION D’UNE STRATÉGIE POUR L’ASSISTANCE AUX VICTIMES D’EXPLOITATION ET D’ABUS SEXUELS PAR LE PERSONNEL DU MAINTIEN DE LA PAIX

19 décembre 2007
AG/10682

ADOPTION D’UNE STRATÉGIE POUR L’ASSISTANCE AUX VICTIMES D’EXPLOITATION ET D’ABUS SEXUELS PAR LE PERSONNEL DU MAINTIEN DE LA PAIX

19/12/2007
Assemblée générale
AG/10682
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ADOPTION D’UNE STRATÉGIE POUR L’ASSISTANCE AUX VICTIMES D’EXPLOITATION ET D’ABUS SEXUELS PAR LE PERSONNEL DU MAINTIEN DE LA PAIX


L'Assemblée générale devrait adopter avant la fin

de la session en cours cette stratégie proposée par son Groupe de travail


(Adapté de l’anglais)


Un pas important a été réalisé aujourd’hui en matière de lutte contre l’exploitation et les abus sexuels avec l’adoption aujourd’hui, par le Groupe de travail à composition non limitée de l'Assemblée générale chargé de la question, d’une stratégie d’assistance aux victimes d’abus perpétrés par des membres du personnel de l’ONU. 


Cette Stratégie permet aux Nations Unies d’aider d’une manière coordonnée et responsable les victimes d’exploitation et d’abus sexuels perpétrés par le personnel de l’ONU.  Aux termes de cette stratégie, les victimes peuvent être assistées afin de répondre aux besoins résultant de ces abus, notamment un traitement médical, conseil, soutien social, aide juridique et matérielle.  La stratégie engage aussi l’ONU à aider les enfants nés à la suite d’exploitation ou d’abus sexuels.


« C’est un jour important pour les victimes, dont les souffrances peuvent être réduites grâce à l’aide des Nations Unies », a déclaré M. Jorge Urbina, Président de ce Groupe de travail et Représentant permanent du Costa Rica auprès de l’ONU.


« C’est aussi un jour important pour les Nations Unies », a déclaré Mme Jane Holl Lute, Sous-Secrétaire générale et Responsable par intérim du Département d'appui aux opérations de maintien de la paix, en ajoutant que « ces mesures attendues depuis longtemps viennent renforcer la politique de tolérance zéro de l’ONU en matière d’exploitation et d’abus sexuels ».


Cette stratégie a été développée dans le cadre du suivi du Sommet mondial de 2005 au terme duquel les États Membres ont appelé à une approche complète en matière d’assistance aux victimes.  La stratégie ne représente qu’un des piliers des efforts d’ensemble de l’ONU pour faire face à l’exploitation et aux abus sexuels par des membres du personnel de l’ONU.  Ces efforts couvrent notamment des mesures de prévention, d’action et de réparation.  Cette stratégie s’appuie sur la circulaire du Secrétaire général sur les mesures spéciales pour la protection contre l’exploitation et les abus sexuels, ainsi que la Déclaration d’engagement en faveur de la lutte contre l’exploitation et les abus sexuels commis par des membres du personnel des Nations Unies et des intervenants extérieurs.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.