POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L'ONU: 6 FÉVRIER 2006

Point de presse
6 février 2006

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L'ONU: 6 FÉVRIER 2006

06/02/2006
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L'ONU: 6 FÉVRIER 2006


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous, les principaux points développés par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, M. Kofi Annan:


Le Secrétaire général à Dubaï


Le Secrétaire général a reçu aujourd’hui à Dubaï, aux Émirats arabes unis, le Prix Zayed international du leadership mondial pour l’environnement.  Kofi Annan s’est déclaré honoré de se voir décerner un prix nommé d’après une personnalité respectée pour son engagement en faveur de la protection de l’environnement.  À cette occasion, il a appelé la communauté internationale à entreprendre de toute urgence une action pour enrayer les effets du changement climatique.  Il est également nécessaire, a-t-il poursuivi, d’initier un changement dans les mentalités au moment où le monde reste plus que jamais dépendant des ressources pétrolières et des hydrocarbures.  Exprimant par ailleurs sa préoccupation devant les attaques perpétrées au lendemain de la publication de caricatures considérées comme offensantes pour les musulmans, le Secrétaire général a affirmé que, même s’il partageait l’affliction ressentie par une majorité d’entre eux, ce type de ressentiment ne pouvait justifier la violence, en particulier celle dirigée contre des civils innocents.  Une fois de plus, M. Annan a invité les musulmans à accepter les excuses déjà offertes.  Avant la cérémonie de remise du prix, le Secrétaire général avait eu un entretien bilatéral avec Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Premier Ministre des Émirats arabes unis et Émir de Dubaï.


Iran


Interrogé aujourd’hui à Dubaï sur le vote du Conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), le Secrétaire général a répondu que tous les recours n’étaient pas épuisés.  M. Annan a notamment indiqué que le Directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Mohamed ElBaradei, établirait un rapport qui devrait être présenté au Conseil de sécurité d’ici à la fin du mois.  Il a émis l’espoir que dans l’intervalle, l’Iran prendrait des mesures susceptibles de ramener les parties à la table des négociations.  Samedi, le Conseil des gouverneurs de l’AIEA avait voté à l’unanimité une résolution demandant à M. ElBaradei de faire rapport au Conseil de sécurité sur les mesures à exiger de l'Iran.  Il a également demandé à ce pays de rétablir dans les meilleurs délais sa coopération avec l’Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), jugeant indispensable qu’il suspende durablement toutes ses activités de retraitement et d’enrichissement.  Le Conseil des gouverneurs a adopté sa résolution par 27 voix pour, 3 contre (Cuba, Syrie et Venezuela) et 5 abstentions (Algérie, Bélarus, Indonésie, Libye et Afrique du Sud).



Déclaration du Secrétaire général au sujet des élections en Haïti


Dans un message adressé au peuple haïtien à la veille des élections présidentielles, le Secrétaire général affirme que ce scrutin offrira au pays l'occasion de sortir de la violence et de l'incertitude et de progresser vers la paix et la stabilité.  M. Annan encourage tous les Haïtiens à participer à ces élections et à exercer paisiblement leur droit de vote.  Il précise que la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) fera tout son possible pour aider les autorités haïtiennes à garantir le déroulement du scrutin dans des conditions de sécurité permettant le libre exercice de ce droit.  Convaincu que ces élections marqueront une étape importante sur la voie de la stabilisation de l’île, le Secrétaire général appelle toutes les parties à respecter les résultats du scrutin.


Conseil de sécurité


Les membres du Conseil de sécurité ont adopté ce matin la résolution 1657 (2006), par laquelle ils autorisent le Secrétaire général à redéployer immédiatement, et jusqu’au 31 mars 2006, une compagnie d’infanterie de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) à l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).  M. Annan avait demandé ce redéploiement au début du mois, à la suite des troubles survenus dans le pays, et ce, en vue d’assurer la protection du personnel des Nations Unies et de l’aider à s’acquitter de sa mission.  Dans une déclaration rendue publique ce week-end, le Secrétaire général avait réitéré sa profonde préoccupation devant les manifestations de violence et les attaques perpétrées récemment en Côte d’Ivoire.


À la suite de l’adoption de cette résolution, les membres du Conseil de sécurité ont rencontré aujourd’hui plusieurs membres de la Commission sénatoriale des affaires étrangères des États-Unis.


Rapport mensuel du Secrétaire général sur le Darfour


Dans son dernier rapport mensuel sur le Darfour, le Secrétaire général a fait observer qu’une autre année s’était malheureusement écoulée sans véritables progrès vers un règlement de la crise dans cette région.  Exhortant les parties à s’efforcer de parvenir dans les meilleurs délais à un règlement négocié, M. Annan a demandé que tout soit mis en œuvre pour appuyer et renforcer la Mission de l’Union africaine au Soudan (MUAS) et lui apporter le financement dont elle a besoin.  À cet égard, il indique que le Président de la Commission de l’Union africaine, Alpha Konaré, et lui-même, ont convenu d’organiser une conférence d’annonces de contributions pour la MUAS pendant la seconde quinzaine du mois.  Attirant également l’attention sur la violence observée le long de la frontière avec le Tchad, qui a considérablement exacerbé l’instabilité du Darfour, le Secrétaire général exhorte les Gouvernements soudanais et tchadien à prendre immédiatement des mesures en vue d’apaiser les tensions.


Soudan – Jan Pronk


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan, Jan Pronk, est de retour à Khartoum, après s’être rendu à Abuja, au Nigéria, où il s’est entretenu avec les parties aux pourparlers de paix pour le Darfour, ainsi qu’avec le médiateur de l’Union africaine, Salim Ahmed Salim.  M. Pronk leur a déclaré qu’il fallait revoir la stratégie mise en œuvre jusqu’à présent dans la région en hâtant les négociations, en imposant au besoin des sanctions aux individus faisant obstacle au processus de paix et en établissant une force de paix opérationnelle dotée d’un mandat durable et étendu.


Journée internationale pour l’élimination totale des mutilations génitales féminines


Aujourd’hui marque la Journée internationale pour l’élimination totale des mutilations génitales féminines.  Saluant à cette occasion les femmes et les hommes qui oeuvrent depuis des années à la suppression de ces pratiques, la Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Ann Veneman, a souligné que toutefois il restait encore beaucoup à faire, avec près de trois millions de filles mutilées chaque année dans 28 pays.  L’UNICEF et ses partenaires coopèrent dans plusieurs domaines, notamment en prônant une approche non coercitive, et en sensibilisant les communautés aux dangers de ces mutilations.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.