L’ECOSOC POURVOIT DES POSTES DANS SES ORGANES SUBSIDIAIRES ET ACHÈVE SES TRAVAUX POUR L’ANNÉE 2006

15 décembre 2006
ECOSOC/6245

L’ECOSOC POURVOIT DES POSTES DANS SES ORGANES SUBSIDIAIRES ET ACHÈVE SES TRAVAUX POUR L’ANNÉE 2006

15/12/2006
Conseil économique et social
ECOSOC/6245
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil économique et social

48e séance - Après-midi

L’ECOSOC POURVOIT DES POSTES DANS SES ORGANES SUBSIDIAIRES ET ACHÈVE SES TRAVAUX POUR L’ANNÉE 2006

Cet après-midi, le Conseil économique et social (ECOSOC) a pourvu des postes au sein de ses organes subsidiaires, en élisant, confirmant ou nommant les candidats présentés par les groupes régionaux.

La Grenade et le Honduras ont fait leur entrée à la Commission de la population et du développement pour un mandat de quatre ans, prenant effet, en 2007.  L’ECOSOC a renvoyé à une date ultérieure la désignation d’un membre du Groupe des États d’Asie et d’un autre du Groupe des États d’Europe occidentale et autres États.

La Belgique et la Turquie ont été élues à la Commission de la science et de la technologie au service du développement pour un mandat de quatre ans, prenant effet le 1er janvier 2007.  Les autres membres seront élus l’année prochaine.

Le Conseil d’administration de l’Institut international de recherche et de formation pour la promotion de la femme (INSTRAW), a hérité d’Israël, des Philippines et de la Syrie pour un mandat de trois ans, prenant effet le 1er janvier 2007.  L’ECOSOC a reporté, à sa prochaine session, l’élection du membre du Groupe des États d’Afrique et des deux États qui doivent siéger, au nom du Groupe des États d’Europe occidentale et autres États.

Le Lesotho, la Malaisie et la République tchèque ont obtenu un siège au Comité d’attribution du Prix des Nations Unies en matière de population, pour un mandat de trois ans, prenant effet le 1er janvier 2007.  L’ECOSOC a reporté l’élection des deux États du Groupe des États d’Afrique.

Le Conseil a ensuite pourvu des postes au Conseil d’administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat).  Pour un mandat de quatre ans, prenant effet le 1er janvier 2007, l’Italie a été élue.   L’élection de trois pays du Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, et d’un autre du Groupe des États d’Asie a été reportée.

Pour remplacer Giorgio Malinverni de la Suisse, qui a démissionné du Comité des droits économiques sociaux et culturels, l’ECOSOC a élu Barbara Wilson, dont la candidature était soumise pas la délégation de la Suisse.  

L’ECOSOC a aussi entériné la décision du Secrétaire général de nommer Nobuyuki Nakamura du Japon et Eduardo Zaidensztat du Brésil, au Comité d’experts de la coopération internationale en matière fiscale.  Les deux nommés remplacent leur compatriote respectif Yoshiki Takeuchi et Talmon Freitas.

Au Conseil d’administration du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)/Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), l’ECOSOC a élu le Danemark qui y remplacera la Suède, démissionnaire, pour un mandat de deux ans, prenant effet le 1er janvier 2007.

La République tchèque et l’Indonésie ont été élues au Comité d’organisation de la Commission de consolidation de la paix pour des mandats prenant effet le 1er janvier 2007 et expirant le 22 juin 2008.  L’élection d’un pays du Groupe des États d’Europe occidentale et autres États a été reportée.

Examinant ensuite les questions relatives à l’économie et à l’environnement, l’ECOSOC a décidé de reporter, à sa prochaine session de fond, sa décision sur la recommandation* d’inscrire la Papouasie-Nouvelle-Guinée sur la liste des pays les moins avancés (PMA).  Par la suite, le Conseil a adopté une décision aux termes de laquelle il remet à plus tard l’examen de la deuxième recommandation du Comité des politiques de développement sur la graduation de Samoa de la liste des PMA.

L’ECOSOC a, par ailleurs, adopté le projet de décision** sur l’élargissement de la composition de la Commission de la science et de la technique au service du développement.  Dix nouveaux membres sont désormais admis.  Le Conseil a ensuite renvoyé à plus tard l’examen des autres questions contenues dans le rapport*** de la Commission.  

Saisi du rapport de l’Instance permanente sur les questions autochtones, l’ECOSOC a adopté le projet de décision I relatif à la Réunion d’un groupe d’experts internationaux consacrée au régime international prévu par la Convention sur la diversité biologique pour l’accès aux ressources.  Reportant l’examen du projet de décision II, l’ECOSOC a ensuite adopté le projet de décision III concernant le lieu et les dates de la sixième session de l’Instance permanente sur les questions autochtones****.  Elle se tiendra au Siège, à New York, au lieu de Bangkok comme initialement proposé.  L’ECOSOC a, d’autre part, adopté le projet de décision IV relatif à l’ordre du jour et à la documentation de ladite session.

Le Conseil a aussi examiné la suite donnée à l’application de la résolution 61/16 de l’Assemblée générale sur son renforcement.  N’étant pas parvenu à un consensus, l’ECOSOC a décidé de reporter les discussions et les négociations sur le choix des thèmes du débat thématique et du débat ministériel de sa prochaine session.  Il a cependant été décidé que le thème du segment sur la coordination serait: « le Rôle du système de l’ONU dans la promotion du plein emploi productif et d’un travail décent pour tous ».

En fin de réunion, l’ECOSOC a adopté un projet de décision***** sur les contributions de ses organes subsidiaires compétents, y compris les commissions techniques et régionales ainsi que des organismes de l’ONU, à l’examen de fond annuel au niveau ministériel et au Forum pour la coopération en matière de développement. 

Les représentants de la Guinée-Bissau; de la Finlande, au nom de l’Union européenne; de la Guinée et de l’Afrique du Sud, au nom du Groupe de 77 et de la Chine, ont rendu hommage à Ali Hachani de la Tunisie, Président de l’ECOSOC et au Bureau, pour la manière dont les travaux du Conseil ont été menés cette année. 

La prochaine réunion de l’ECOSOC aura lieu le 17 janvier 2007.

* E/2006/L.38

** E/2006/L.33

*** E/2006/L.39

**** E/2006/L.31

******E/2006/L.40

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.