LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SALUE LA SIGNATURE D’UN ACCORD DE PAIX ENTRE LE GOUVERNEMENT NÉPALAIS ET LE PARTI COMMUNISTE (MAOÏSTE) DU NÉPAL

1 décembre 2006
CS/8883

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SALUE LA SIGNATURE D’UN ACCORD DE PAIX ENTRE LE GOUVERNEMENT NÉPALAIS ET LE PARTI COMMUNISTE (MAOÏSTE) DU NÉPAL

1/12/2006
Conseil de sécurité
CS/8883
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil de sécurité                                        

5576e séance – matin                                       

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SALUE LA SIGNATURE D’UN ACCORD DE PAIX ENTRE LE GOUVERNEMENT NÉPALAIS ET LE PARTI COMMUNISTE (MAOÏSTE) DU NÉPAL

Il appuie l’intention du Secrétaire général de dépêcher une mission d’évaluation technique dans le pays

À l’issue de consultations officieuses, le Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser du Qatar, a fait cet après-midi, au nom des autres membres du Conseil, la déclaration suivante:

Le Conseil de sécurité accueille favorablement la signature, le 21 novembre, d’un accord de paix global entre le Gouvernement népalais et le Parti communiste (maoïste) du Népal et l’engagement des deux parties à transformer le cessez-le-feu actuel en paix permanente.

Le Conseil note que les parties ont demandé à l’ONU de les aider dans la mise en œuvre d’aspects fondamentaux de l’Accord, notamment le suivi des dispositions relatives aux armes et au personnel armé des deux parties et la surveillance des élections.  Le Conseil estime que l’ONU devrait répondre favorablement et dans les meilleurs délais à cette demande d’assistance.

Le Conseil accueille avec satisfaction et appuie l’intention du Secrétaire général de dépêcher une mission d’évaluation technique au Népal afin de proposer, après des consultations étroites avec les parties, un plan d’opération complet, y compris une mission politique de l’ONU chargée d’apporter l’assistance demandée, et de déployer un premier groupe de personnel essentiel composé de 35 observateurs et 25 agents électoraux.

Le Conseil sera prêt à examiner les propositions du Secrétaire général dès que l’évaluation technique aura été achevée.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.