LE CONSEIL PROROGE JUSQU’AU 30 AVRIL 2005 LE MANDAT DE LA MISSION DE L’ONU POUR L’ORGANISATION D’UN RÉFÉRENDUM AU SAHARA OCCIDENTAL

28 octobre 2004
CS/8232

LE CONSEIL PROROGE JUSQU’AU 30 AVRIL 2005 LE MANDAT DE LA MISSION DE L’ONU POUR L’ORGANISATION D’UN RÉFÉRENDUM AU SAHARA OCCIDENTAL

28/10/2004
Communiqué de presseCS/8232

Conseil de sécurité

5068e séance – après-midi

LE CONSEIL PROROGE JUSQU’AU 30 AVRIL 2005 LE MANDAT DE LA MISSION DE L’ONU POUR L’ORGANISATION D’UN RÉFÉRENDUM AU SAHARA OCCIDENTAL

Demandant à nouveau aux parties et aux États de la région de continuer à coopérer pleinement avec l’Organisation des Nations Unies pour mettre fin à l’impasse actuelle et progresser vers une solution politique, le Conseil de sécurité a décidé, cet après-midi, de proroger le mandat de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) jusqu’au 30 avril 2005.

Par la résolution 1570, adoptée à l’unanimité, le Conseil prie également le Secrétaire général de lui présenter un rapport sur la situation avant la fin du mandat de la Mission et, dans les trois mois suivant l’adoption de la résolution, un rapport d’étape sur l’évolution de la situation et sur l’ampleur et le concept d’opérations de la Mission en donnant de plus amples précisions sur les options envisagées dans son rapport du 20 octobre au sujet d’une éventuelle réduction des effectifs de la Mission, y compris les personnels civil et administratif. 

LA SITUATION CONCERNANT LE SAHARA OCCIDENTAL

Projet de résolution S/2004/869

Le Conseil de sécurité,

Rappelant toutes ses précédentes résolutions sur le Sahara occidental, dont les résolutions 1495 (2003) du 31 juillet 2003 et 1541 (2004) du 29 avril 2004,

Réaffirmant sa volonté d’aider les parties à parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le cadre d’arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la Charte des Nations Unies, et notant le rôle et les responsabilités dévolus aux parties à cet égard,

Demandant à nouveau aux parties et aux États de la région de continuer à coopérer pleinement avec l’Organisation des Nations Unies pour mettre fin à l’impasse actuelle et progresser vers une solution politique,

Ayant examiné le rapport du Secrétaire général en date du 20 octobre 2004 (S/2004/827),

1.    Décide de proroger le mandat de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) jusqu’au 30 avril 2005;

2.    Prie le Secrétaire général de lui présenter un rapport sur la situation avant la fin du mandat de la Mission et, dans les trois mois suivant l’adoption de la résolution, un rapport d’étape sur l’évolution de la situation et sur l’ampleur et le concept d’opérations de la Mission en donnant de plus amples précisions sur les options envisagées dans son rapport du 20 octobre (S/2004/827) au sujet d’une éventuelle réduction des effectifs de la Mission, y compris les personnels civil et administratif;

3.    Engage les États Membres à envisager de verser des contributions volontaires pour financer des mesures de confiance qui permettent de multiplier les contacts personnels, en particulier les échanges de visites familiales;

4.    Décide de rester saisi de la question.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.