Message du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres (2018)

Pour la première fois aujourd’hui, le monde entier célèbre la Journée internationale de la couverture sanitaire universelle : être en bonne santé est un droit fondamental qui est indispensable à la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Toutes et tous, partout dans le monde, devraient avoir accès à des services de santé physique et mentale de qualité. Malheureusement, ce n’est pas le cas de la moitié de la population mondiale. Chaque année, une centaine de millions de personnes sombrent dans la pauvreté parce que leurs frais médicaux dépassent de loin leurs moyens.

Nul ne devrait se retrouver dans une situation aussi désespérée, d’autant que cela peut être évité. De nombreux pays ont montré qu’il était possible d’assurer une couverture sanitaire universelle et que l’amélioration de la santé était un investissement judicieux dans le capital humain qui contribuait à promouvoir la croissance économique et à réduire la pauvreté.

Il est essentiel que les dirigeants et la population se mobilisent pour que chacun reçoive les soins dont il a besoin. En cette journée internationale, réaffirmons notre engagement en faveur de la santé pour toutes et tous, partout dans le monde.