2014 - Année internationale de la solidarité avec le peuple palestinien

« Je demande à tous les membres de la communauté internationale et, en particulier, les Israéliens et les Palestiniens, à travailler ensemble pour la justice et une paix durable [...] Les dirigeants d'Israël et de la Palestine auront besoin d'une volonté politique, un sens de la responsabilité historique et une vision claire pour un avenir meilleur pour les générations présentes et futures. Je m'engage à faire tout mon possible pour soutenir leurs efforts. »

Ban Ki-moon

Dans sa résolution 68/12, l’Assemblée générale a prié le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien d’organiser, en coopération avec les gouvernements, les organismes des Nations Unies, les organisations intergouvernementales et les organisations de la société civile concernés, des activités devant se tenir pendant l’Année internationale de la solidarité avec le peuple palestinien en 2014. Le Comité estime que l’Assemblée a proclamé l’Année internationale à un moment particulièrement opportun, 2014 promettant d’être une année décisive dans l’histoire du processus de paix israélopalestinien. Avec le soutien de la Division des droits des Palestiniens, le Comité donnera la plus haute priorité à cette tâche.

Conformément à l’usage établi, c’est aux gouvernements, aux entités du système des Nations Unies, aux organisations intergouvernementales et aux organisations de la société civile d’assurer l’organisation de la plupart des activités devant marquer l’Année internationale. Le Comité entend favoriser la mobilisation de ces parties prenantes afin que les activités se déroulent partout dans le monde de manière coordonnée. Il choisira le logo de l’Année internationale et en arrêtera les principaux thèmes.

L’objectif de l’Année internationale est de promouvoir la solidarité avec le peuple palestinien et d’insuffler un nouvel élan et de renforcer la mobilisation de la communauté internationale en faveur de la réalisation de ses droits inaliénables, qui lui sont déniés depuis trop longtemps. L’Année internationale permettra de porter les éléments suivants au premier rang des préoccupations internationales :

  1. Les thèmes concernant la question de la Palestine auxquels le Comité donne la priorité, à savoir les droits inaliénables du peuple palestinien, à commencer par le droit à l’autodétermination et à l’indépendance, et l’appui au processus de paix en vue de l’obtention d’un règlement permanent conforme au droit international et aux résolutions de l’ONU sur la question;
  2. Les obstacles à la poursuite du processus de paix, en particulier ceux qui nécessitent des mesures urgentes, comme la colonisation, la situation à Jérusalem, le blocus de Gaza et la situation humanitaire dans le Territoire palestinien occupé;
  3. La mobilisation d’une action sur les plans international, régional et national en vue d’un règlement global, juste et durable de la question de Palestine.
Forum public sur la question de Jérusalem, à Ankara, Turquie, 14 mai 2014
Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU