Le système des Nations Unies en un coup d’œil

Le Secrétaire général

Le Secrétaire général M. António Guterres

Le Secrétaire général agit en personne ou par l’intermédiaire de ses émissaires en pratiquant la diplomatie préventive et en favorisant le rétablissement et la consolidation de la paix dans la région. Il représente également l’Organisation auprès du Quatuor pour le Moyen-Orient. Le Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient représente le Secrétaire général pour toutes les questions liées au processus de paix.

L’Assemblée générale

Assemblée générale

Composée des représentants de tous les États Membres de l’ONU, l’Assemblée générale participe à la recherche d’un règlement pacifique de la question de Palestine depuis 1947. En 1975, elle a créé le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien.

Maintien de la paix et de la sécurité

Conseil de sécurité

sc-smallLe Conseil de sécurité a la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Il a examiné la situation au Moyen-Orient et la question palestinienne à maintes reprises.

Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve (ONUST)

untso-smallPremière opération de maintien de la paix créée par l’ONU, l’Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve (ONUST)
a été autorisé par le Conseil de sécurité à se déployer en Palestine en 1948.

Protection des droits de l’homme

Conseil des droits de l’homme

unhr-smallLe Conseil des droits de l’homme étudie la situation en Palestine lors de ses sessions ordinaires et extraordinaires. Il collabore étroitement avec le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967.

Fourniture d’une assistance, promotion du développement et création d’institutions

L’équipe de pays des Nations Unies dans le Territoire palestinien occupé rassemble plus de 20 entités des Nations Unies présentes sur le terrain, qui interviennent notamment dans des domaines aussi variés que les réfugiés (UNRWA), l’éducation et la culture (UNESCO), les enfants (UNICEF), les questions humanitaires (UNSCO et OCHA), l’égalité des sexes (ONU-Femmes), le développement (PNUD et Banque mondiale), la santé (OMS), l’alimentation et l’agriculture (FAO et PAM), le logement (ONU-Habitat), les droits de l’homme (HCDH), les relations du travail (OIT), la population (FNUAP), les restes explosifs de guerre (Service de la lutte antimines de l’ONU) et la lutte anti-drogue (ONUDC). Il s’agit entre autres des entités suivantes :

Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient

unrwa-smallDe loin la plus grande opération des Nations Unies au Moyen-Orient, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient assure des services d’éducation, de santé et de secours ainsi que des services sociaux à plus de cinq millions de réfugiés palestiniens en Jordanie, au Liban, en République arabe syrienne, à Gaza et en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est.

Programme des Nations Unies pour le développement

undp_smallAu fil des décennies, le Programme des Nations Unies pour le développement et le Programme d’assistance au peuple palestinien ont acquis une longue expérience en matière d’aide au peuple palestinien.

Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient

unsco-smallLe Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient est chargé de coordonner l’assistance humanitaire et l’aide au développement que l’ONU fournit aux Palestiniens.

UNESCO

unesco-smallLe Programme d’assistance au peuple palestinien de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture est axé sur l’éducation, la science, la culture et la communication.

Banque mondiale

world-bank-small

La Banque mondiale finance des projets de développement, des plans d’assurance pour les investissements privés et joue un rôle de premier plan dans la coordination des donateurs.

Bureau de la coordination des affaires humanitaires

ocha-smallEn 2000, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires a créé un bureau extérieur dans le Territoire palestinien occupé pour renforcer la coordination de l’aide humanitaire et diffuser des informations sur cette aide.

Programme alimentaire mondial

wfp-small-1Le Programme alimentaire mondial fournit une aide alimentaire aux Palestiniens depuis 1991.

Respect du droit international

Cour internationale de Justice

icj-small

Dans l’avis consultatif historique qu’elle a rendu, la Cour internationale de Justice(CIJ) a établi que le mur érigé par Israël dans le Territoire palestinien occupé était contraire au droit international. Israël a l’obligation d’arrêter la construction du mur, de le démanteler et de verser des réparations pour le préjudice occasionné par la construction de ce mur.

Registre de l’Organisation des Nations Unies concernant les dommages causés par la construction du mur dans le Territoire palestinien occupé

un-logo-smallL’Assemblée générale a créé le Registre des dommages comme suite à l’avis consultatif rendu par la CIJ.

Travaux de recherche

Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale

escwa-smallLa Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale publie notamment des rapports sur les répercussions économiques et sociales de l’occupation et de la colonisation israéliennes sur le peuple palestinien.

CNUCED

unctad-smallLes travaux de la CNUCED sur l’économie palestinienne sont axés sur la recherche, l’analyse et la coopération technique.

Information du public

Département de l’information

un-logo-smallDans le cadre de son programme d’information spécial sur la question de Palestine, le Département de l’information organise chaque année le Séminaire international des médias sur la paix au Moyen-Orient. Le Département offre aussi une formation à de jeunes journalistes palestiniens, qui leur permettent d’acquérir des compétences pratiques et de rencontrer des fonctionnaires et des diplomates de l’ONU.

Pour de plus amples informations, voir L’ONU et la question de Palestine