UN Photo/PB

Aperçu

L’Assemblée générale des Nations Unies a chargé le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien « d’apporter son concours et son soutien aux organisations de la société civile palestiniennes et autres ». En application de ce mandat, un réseau de plus d’un millier d’organisations de la société civile ayant des activités liées à la question de Palestine dans toutes les régions du monde a été constitué au fil des ans. Ce réseau regroupe des organisations non gouvernementales (ONG) nationales et internationales, des organisations menant des activités politiques et humanitaires, des ONG s’occupant de la défense des droits de l’homme et de la promotion du développement économique et social, des associations caritatives, des associations de solidarité et d’autres groupes apparentés, des églises, des établissements universitaires, des syndicats, des associations professionnelles ainsi que des organisations qui agissent en faveur des femmes, des enfants, des réfugiés et des détenus.

Comment faire partie du réseau

Pour faire partie du réseau d’organisations de la société civile s’occupant de la question de Palestine, les organisations doivent se faire accréditer auprès du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien. Les critères d’accréditation sont les suivants:

L’organisation de la société civile doit:

  1. a) Être reconnue comme organisation locale, nationale ou internationale sans but lucratif;
  2. b) Souscrire à la Charte des Nations Unies et aux principes du droit international et appuyer la réalisation des droits inaliénables du peuple palestinien, en particulier son droit à l’autodétermination;
  3. c) Démontrer qu’elle applique des programmes concrets ou entend sérieusement appliquer de tels programmes aux fins de la réalisation des droits inaliénables du peuple palestinien.

Les organisations qui ne sont pas habilitées à mener des activités de sensibilisation mais dont les travaux à caractère humanitaire comprennent des programmes de développement en faveur du peuple palestinien, sont les bienvenues.

Les organisations de la société civile intéressées doivent adresser une demande d’accréditation à la Division des droits des Palestiniens du Secrétariat de l’ONU, qui la présentera au Comité pour examen. Les organisations qui estiment, pour une raison ou pour une autre, ne pas répondre aux critères fixés pour l’accréditation mais qui ont manifesté leur l’intérêt pour les activités du Comité peuvent solliciter le statut d’observateur. Les organisations de la société civile dotées du statut d’observateur seront invitées à assister aux manifestations organisées sous les auspices du Comité. Elles pourront prendre la parole durant ces réunions et conférences et seront inscrites sur la liste de distribution de la Division. Elles devront respecter les règlements intérieurs de l’ONU, ainsi que les principes directeurs et les règles et pratiques établis par le Comité, et rendre compte officieusement au Comité, par l’intermédiaire de la Division, des activités qu’elles prévoient ou entreprennent.