En exécution du mandat confié par l’Assemblée générale, le programme de travail du Comité a été progressivement élargi. Après la création en 1978 par l’Assemblée d’un groupe d’appui au sein du Secrétariat de l’ONU (qui serait par la suite rebaptisé Division des droits des Palestiniens), le Comité a commencé à organiser des réunions, avec la société civile notamment, et des conférences internationales dans toutes les régions, avec la participation, entre autres, de personnalités politiques, de représentants de gouvernements et d’organisations intergouvernementales, de hauts fonctionnaires de l’ONU, de parlementaires, d’universitaires et de représentants des médias. Il a mis en place une coopération durable avec un vaste réseau d’organisations de la société civile s’occupant de la question de Palestine. Il maintient également un programme de publications portant sur les activités des Nations Unies relatives à la question de Palestine et à des questions connexes, et il organise un programme annuel de formation à l’intention du personnel de l’Autorité palestinienne. Pour marquer l’anniversaire de la résolution sur le partage de la Palestine, adoptée en 1947 par l’Assemblée générale, le 29 novembre a été proclamé Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien; à cette occasion, le Comité organise des réunions annuelles et autres manifestations spéciales au Siège de l’ONU à New York et parraine des activités analogues aux Offices des Nations Unies à Genève et à Vienne.