INTERVENTION DU PRESIDENT DU COMITE A LA SUITE DE LA DECLARATION DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

388eme réunion, 5 Février 2018

 Monsieur le Secrétaire Général,

 Permettez-moi, au nom du Comité, de vous dire notre appréciation de votre présence à cette réunion de lancement de nos activités, au titre de 2018, qui traduit, l’engagement et la volonté réaffirmée des Nations Unies de rester saisies de la question palestinienne de façon à lui apporter une solution définitive, sur la base du plan de partage des Nations Unies.

Nous percevons votre présence parmi nous, non seulement comme un encouragement dans la mise en œuvre du mandat de défense des droits légitimes du Peuple palestinien que nous a confié l’Assemblée générale, mais aussi comme une traduction de l’engagement sans faille des Nations Unies en faveur de la solution à deux Etats, en tant que seule option viable car garantissant sécurité, paix, indépendance et souveraineté à la fois aux Israéliens et aux Palestiniens.

 Mesdames, Messieurs,

Je tiens également à réitérer la profonde préoccupation du Comité sur les récentes mesures prises par Israël visant à changer la donne sur le terrain.

Comment ne pas exprimer notre préoccupation sur la récente adoption, par le Parlement israélien, d’une loi visant à empêcher tout futur Gouvernement de céder toute partie de Jérusalem, y compris de Jérusalem-Est, à un État palestinien indépendant, dans le cadre de négociations de paix ?

En outre, en dépit de l’adoption, par le Conseil de Sécurité, de la résolution 2334 (2016), réaffirmant le caractère illégal de la colonisation et de l’occupation, du point de vue du droit international, l’on assiste à la poursuite et l’accélération de colonies illégales de peuplement dans les Territoires Palestiniens occupés, y compris Jérusalem-Est.

Que dire de la situation particulièrement grave dans laquelle se trouve la bande de Gaza, sous blocus israélien depuis bientôt dix ans et de la situation déplorable des conditions de millions de réfugiés palestiniens dispersés notamment en Jordanie, au Liban et en Syrie ?

Parce qu’il demeure résolument attaché à un règlement pacifique de la question de la Palestine, le Comité condamne toute forme de violence et toute incitation à la haine et à l’extrémisme, quels qu’en soient les auteurs ou les motivations.

En pareille occasion, le Comité invite la Communauté internationale à poursuivre ses efforts de longue date visant à accompagner la réconciliation inter-palestinienne et à garantir la viabilité financière des institutions de l’État palestinien, et à renforcer les capacités des cadres palestiniens pour les préparer ainsi à gérer un Etat indépendant libéré de l’occupation.

De même, le Comité demeure profondément préoccupé par le déficit financier abyssal de l’UNRWA, une institution qui constitue pourtant l’un des piliers essentiels porteurs d’espérance et de stabilité, dont l’action en matière humanitaire et de développement est indispensable pour des millions de réfugiés palestiniens, en particulier la jeunesse.

C’est pourquoi nous en appelons aux Etats membres, en application des résolutions pertinentes de l’Assemblée générale, à renforcer le soutien et l’assistance à l’UNRWA.

Nous en appelons à tous les acteurs, en particulier le Conseil de Sécurité, le Quartet et les Pays de la Région, à faire de sorte qu’à l’instar du Peuple israélien, le Peuple palestinien puisse jouir d’un Etat souverain, viable et indépendant, à l’intérieur de frontières internationalement reconnues et garanties, avec Jérusalem-Est comme capitale, vivant côte à côte avec l’Etat d’Israël, en paix et en sécurité.

Mesdames, Messieurs,

 Je ne saurais clore mon propos sans remercier et féliciter la Division des Droits palestiniens qui fait office de Secrétariat du Comité, pour son travail remarquable visant à accompagner le Comité dans l’exercice de son mandat.

Nous l’encourageons à poursuivre ces efforts, en particulier dans la mise en œuvre du programme de formation au profit des fonctionnaires et cadres palestiniens.

Pour sa part, fidèle au mandat que lui a conféré l’Assemblée générale, le Comité poursuivra inlassablement son travail de veille, d’alerte et de sensibilisation internationale autour des droits inaliénables et imprescriptibles du Peuple palestinien, avec comme seul objectif une paix juste définitive entre Israël et la Palestine.

Je vous remercie de votre attention.

 


Document Type: Document
Subject: Palestine question, Peace process
Publication Date: 05/02/2018