Général de corps d’armée Cornelis Johannes Matthijssen

Commandant de la Force

Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA)

Le Secrétaire général de l’ONU a annoncé le 16 novembre 2021 la nomination du général de corps d’armée Cornelis Johannes Matthijssen des Pays-Bas, comme Commandant de la Force de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Le général de corps d’armée Matthijssen succède à son homologue Dennis Gyllensporre de la Suède auquel le Secrétaire général exprime sa gratitude pour son leadership et son travail exemplaires à la MINUSMA.

Chef d’état-major adjoint chargé de la planification au Commandant des forces interarmées de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) depuis 2019, le général de corps d’armée Matthijssen a eu une carrière remarquable depuis qu’il est entré dans l’Armée royale des Pays-Bas en 1982.  Il y a été Commandant adjoint, de 2017 à 2019 et Commandant de la onzième Brigade d’assaut de l’Armée de l’air, de 2014 à 2017, dont un an à la Force de réaction de l’OTAN.  Il a aussi été Conseiller militaire au Ministère néerlandais des affaires étrangères, entre 2013 et 2014 et Directeur au quartier-général de l’Armée royale des Pays-Bas, de 2010 à 2013.

Le général de corps d’armée Matthijssen a une vaste expérience internationale comme en atteste son poste de Commandant de la Force d’intervention de l’Orozgan, une force internationale d’appui à la sécurité de la taille d’une brigade qui avait été déployée en Afghanistan, entre 2008 et 2009.  Il a aussi été Commandant du treizième Bataillon d’infanterie d’assaut de l’Armée de l’air, déployé à la Force de stabilisation en Iraq, en 2004 et Commandant du Bataillon néerlandais de la Force de protection des Nations Unies à Srebrenica, en Bosnie-Herzégovine, en 1995.

Le général de corps d’armée Matthijssen est diplômé de l’Académie royale militaire et de l’École de guerre des Pays-Bas ainsi que de l’École de guerre des États-Unis où il a obtenu sa maîtrise d’études stratégiques.  Il parle le néerlandais et l’anglais et a des connaissances en allemand et en français.