New York

21/12/2020

M. Tor Wennesland, de la Norvège, Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient

Le Secrétaire général de l’ONU a annoncé le 21 décembre 2020 la nomination de M. Tor Wennesland, de la Norvège, en tant que nouveau Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient et Représentant personnel du Secrétaire général auprès de l’Organisation de libération de la Palestine et de l’Autorité palestinienne.  À ce titre, M. Wennesland sera l’Envoyé du Secrétaire général auprès du Quatuor. 

M. Wennesland succède à M. Nickolay Mladenov, de la Bulgarie, envers qui le Secrétaire général est reconnaissant pour ses importantes contributions et sa direction du Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient (UNSCO). 

Diplomate de carrière entré au Ministère norvégien des affaires étrangères en 1983, M. Wennesland est actuellement Représentant spécial de la Norvège pour le processus de paix au Moyen-Orient, une fonction qui a également pour responsabilité d’assurer la présidence norvégienne du Comité spécial de liaison ad hoc pour la Palestine. 

Il possède une vaste expérience au Moyen-Orient qui remonte à 1994 lorsqu’il était Conseiller au bureau Moyen-Orient du Ministère norvégien des affaires étrangères pendant le processus qui a débouché sur les Accords d’Oslo II.  Il a également été le Représentant de la Norvège auprès de l’Autorité palestinienne de 2007 à 2011 et Ambassadeur de la Norvège en Égypte et en Libye de 2012 à 2015.  M. Wennesland a été Conseiller en coordination de l’aide auprès du bureau du Représentant du Quatuor de 2007 à 2008.  Au préalable, il a participé aux efforts pour l’établissement d’accords sur les eaux transfrontières de l’Euphrate et du bassin du Jourdain et a été le Secrétaire général de l’Académie internationale de l’eau.  Il a également été en poste à la Mission permanente de la Norvège auprès des Nations Unies à Genève, et à l’ambassade de la Norvège à Dublin. 

M. Wennesland est titulaire d’une maîtrise en théologie décernée par l’École norvégienne de théologie, religion et société d’Oslo et est diplômé en philosophie et en sociologie de l’Université d’Oslo.